Diane Keaton a 75 ans: retour sur trois succès marquants

L'actrice américaine Diane Keaton fête ce mardi ses 75 ans. L’occasion de se pencher sur sa carrière cinématographique. Née à Los Angeles, elle a fait ses débuts à l'écran dans les années 70. Elle a remporté un Academy Award, un BAFTA et deux Golden Globes. Retour en images sur les trois films qui ont marqué sa carrière.

Tout peut arriver

C’est sans aucun doute l’une des comédies américaines les plus savoureuses. Diane Keaton, écrivaine indépendante et femme forte, tombe sous le charme du compagnon de sa fille, qui n’est autre que le grand Jack Nicholson. Son coeur de célibataire va être mis à rude épreuve, d’autant que le médecin de Nicholson tombe lui aussi raide dingue de Keaton. Un triangle amoureux rempli d’anecdotes et de fous rires, et dans lequel l’actrice semble totalement dans son élément. Le film est sorti en 2003.

Meurtres mystérieux à Manhattan

L’actrice a multiplié les collaborations avec Woody Allen. L'un de ces films, 'Meurtres mystérieux à Manhattan', a été nominé aux Golden Globes en 1993. Il suit un couple new-yorkais qui se lie d’amitié avec leurs voisins de palier. Lorsque la dame décède mystérieusement d’une crise cardiaque, le personnage de Diane Keaton se lance dans une enquête, prête à tout pour élucider ce meurtre. Un film à suspense, avec une pointe d’humour, qui en fait un des plus rôles emblématiques de l’actrice. 

Le Parrain

Impossible de parler de Diane Keaton sans mentionner son rôle dans la trilogie de Francis Ford Coppola. Le premier film de la saga est date de 1972. Elle y interprète Kay Adams, la compagne de Michael Corleone, joué par Al Pacino. Diane est alors âgée de 26 ans. Et force est de constater que depuis, son talent n’a cessé de plaire au public. Plus récemment, elle s’est illustrée dans 'Le Book Club' de Bill Holderman, et  'Poms' de Zara Hayes.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top