Désormais leader l’épreuve après sa victoire à Dendermonde, dimanche dernier, Wout Van Aert sera bien au départ des deux dernières manches de la Coupe du Monde, à Hulst et Overijse, pour défendre sa place de leader au classement général.
 
Le leader de la formation Jumbo-Visma, qui semble avoir retrouvé la bonne carburation sur le parcours hyper boueux de Dendermonde, a confirmé sa présence au départ des manches de Coupe du Monde de Hulst (dimanche 03 janvier) et Overijse (dimanche 24 janvier).
 
Troisième de la manche de Tabor (Tchéquie), deuxième de celle de Namur et vainqueur à Dendermonde, Wout van Aert a pris les commandes du classement général grâce à cette victoire. Avec 95 points, il compte désormais 11 unités de plus que Michael Vanthourenhout, ancien leader du classement général.
 
"Ce n'était pas mon but avant cette saison", expliquait-il après sa victoire, dimanche. "Mais je suis maintenant en tête du classement et je vais défendre ce maillot. Il reste deux cross et ils sont tous les deux à mon agenda. J'ai organisé mon calendrier pour pouvoir donner le meilleur de moi-même à chaque cross auquel je participe et le classement vient alors automatiquement. C'est un beau maillot à porter et ce serait idiot de ne pas essayer de remporter ce classement."
 
Battu sans la moindre discussion par Wout van Aert dans le bourbier de Dendermonde, où il ne s'est pas "amusé", Mathieu van der Poel est lui remonté à la 3e place du classement de la Coupe du Monde. Il sera bien au départ de la 4e et avant-dernière manche, dimanche à Hulst, aux Pays-Bas. En principe le leader de la formation Alpecin- Fenix n'est pas attendu à Overijse.
 
Le principal obstacle qui pourrait empêcher Van Aert de remporter la Coupe du Monde est peut-être finalement la naissance de son premier enfant, prévue pour la première semaine de janvier, le champion tenant à être aux côtés de sa compagne Sarah De Bie, qui donnera naissance à un fils.