L’attaquant Josip Ilicic a connu une année contrastée. Alors qu’il réalisait sa saison la plus aboutie, elle s’est transformée en véritable cauchemar. Aujourd’hui, le Slovène semble peu à peu retrouver des couleurs.
Le 10 mars 2020, alors que la crise sanitaire n’en est qu’à ses débuts, Josip Ilicic est l’auteur d’un quadruplé dans un Mestalla vide et envoie à lui seul l’Atalanta en quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire. Le couronnement d'une superbe saison pour les troupes de Gian Piero Gasperini et leur attaquant de 32 ans, qui inscrit 21 buts et délivra 9 passes décisives en 34 apparitions.

A l’époque, personne ne peut soupçonner que la saison du virtuose slovène prendrait une tout autre tournure. Au beau milieu du sprint final en série A et en Ligue des champions, Gasperini octroie des “vacances anticipées” à son joueur, qui souffrirait d'une grave dépression…

Une vie mouvementée

Du haut de ses 32 printemps, le numéro dix a connu une vie mouvementée. Son père est mort peu après son premier anniversaire et il a grandi au milieu de la guerre civile bosniaque, qui coûta la vie à 100.000 personnes. Son amour pour le ballon rond sera son salut et lui permettra d'échapper mentalement à l’horreur de la guerre.

Révélé en deuxième division slovène, il rejoint l’élite et le NK Interblock, où il est peu à peu relégué au second plan après des débuts prometteurs. Maribor vient alors à sa rescousse, après quoi il se retrouve à Palerme. En Italie, Ilicic s’affirme et, en dix ans, se fait un nom. En 2018, la fin de sa carrière semble très proche lorsqu'il est terrassé par une infection bactérienne et craint même pour sa vie pendant un moment. Mais Ilicic se bat et à l’Atalanta, il devient le joueur vedette qui était depuis toujours caché en lui.

Tombé en dépression

Mais juste après son moment de gloire à Valence, le destin frappe. Les matches contre le club espagnol se sont révélés être l'une des principales causes d’un foyer très meurtrier de coronavirus à Bergame et dans les environs. Des images qui rappellent des traumatismes de jeunesse dans l'esprit d'Ilicic et qui l'amènent à rendre à nouveau visite à sa famille en Slovénie. Les rumeurs, elles, parlent d’une éventuelle infidélité de sa femme.

Gasperini accorde à son joueur tout le temps nécessaire pour se remettre sur pied. Le Slovène prend du recul pendant quelques semaines afin de se retrouver. Avec succès, car à la mi-octobre, il refoule enfin un terrain de football. En Ligue des champions contre Liverpool, il goûte à nouveau à l’adrénaline que procure un but, avant de retrouver toutes ses sensations avec 1 but et 3 passes décisives lors des deux derniers matchs de Serie A (victoire 4-1 contre l'AS Rome et match nul 2-2 contre le FC Bologne). Ce Noël 2020 fut donc celui de la résurrection pour Josip Ilicic...

Profitez des plus belles affiches de la Serie A sur Eleven Sports, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le calendrier de la 15ème journée de série A

Dimanche 3 janvier
Inter - Crotone: dès 12h30 sur Eleven Sports 1
Cagliari - Naples: dès 15h sur Eleven Sports 2
Benevento - Milan: dès 18h sur Eleven Sports 2
Juventus - Udinese: dès 20h45 sur Eleven Sports 3