Ces anecdotes que vous ne connaissiez pas sur Louis de Funès

Cinéma |

Louis de Funès est incontestablement l’un des comiques les plus emblématiques du cinéma français. Connu à travers le monde, il a marqué toute une génération et continue de séduire tant ses films n’ont pas pris une ride. Mais connaissiez-vous ces faits sur l’acteur à la gestuelle inimitable ? 

De Proximus

Partager cet article

Pas de rôles d’infidèles

Si les affaires privées de Louis de Funès ne sont pas claires quant à une potentielle liaison avec Macha Béranger, dans ses films, il s’est toujours refusé à jouer un personnage infidèle. Des valeurs qui étaient chères à l’acteur au comique inégalable ! Il n’a pourtant reculé devant aucun défaut, interprétant à tour de rôles des personnages égoïstes, avares et colériques, mais jamais n’a-t-il été représenté en trompant sa femme à l’écran. Il a tenu cette règle concernant l’adultère pendant toute sa carrière au cinéma. 

Son premier film

Louis de Funès fait partie de ces artistes révélés sur le tard. Il ne se tourne vers une carrière d’acteur qu’à 28 ans, et il faudra attendre la série des Gendarmes pour qu’il obtienne l’aura qu’on lui connaît aujourd’hui. Il a d’abord fallu enchaîner les petits rôles sans importance. Dans son tout premier film, en 1946, l’acteur incontournable n’apparaît d’ailleurs… que 43 secondes. Dans ce film intitulé "La tentation de Barbizon", Louis de Funès interprète le portier du cabaret "Le paradis". Difficile à croire, mais il a bien débuté avec de la figuration, avant d’être le comique qui a marqué bien des générations. 

7 minutes décisives

Dans "La traversée de Paris" (1956), Louis de Funès offre sa première performance qui sera véritablement remarquée. Dans une scène de 7 minutes, l’acteur lance la réplique aux deux monuments du cinéma, les comédiens phares à l’époque, que sont Bourvil et Jean Gabin. Il est loin d’être intimidé par ces pointures et leur vole même la vedette grâce à son énergie légendaire. Trio gagnant pour ces acteurs, qui se retrouveront dans bien d’autres titres. Inutile d’en dire plus sur l’alchimie certaine entre De Funès et Bourvil, qui improvisent à merveille dans des films comme "Le Corniaud" ou "La Grande Vadrouille"

Capricieux sur les tournages

Il est de notoriété publique que, malgré son humour à l’écran, Louis de Funès était loin d’être aussi agréable dans la vraie vie. Il se montrait en effet calme, mais aussi capricieux. Il insistait par exemple pour que le bleu de ses yeux soit rendu visible par l’éclairage. Sur le tournage du film "Le Corniaud", De Funès a même décidé de faire "grève" car il jugeait son rôle effacé par rapport à celui de Bourvil. Il a joué son rôle en se contentant du minimum d’expressions faciles possible, une attitude diamétralement opposée à ce que ses talents ont à nous offrir. Une stratégie qui lui a fait obtenir gain de cause, puisque certaines scènes ont été tournées à nouveau pour lui permettre de jouer à sa juste valeur. 

Avare, dans ses rôles comme dans la vie

Sa célébrité tardive y est peut-être pour quelque chose : ayant gagné beaucoup d’argent sur le tard, Louis de Funès a dû connaître la galère. Ce qui fait de lui un acteur extrêmement près de ses sous. On raconte par exemple qu’il ne payait jamais ses taxis, ou en tout cas pas en monnaie. Il leur donnait en effet un chèque, qui avait peu de chance d’être encaissé, les chauffeurs préférant conserver son autographe. D’autres rumeurs encore citent des lingots d’or enterrés dans son jardin, qu’il a fait déterrer en Mai 68, craignant la protestation générale. Il semblerait que Louis de Funès n’ait pas eu à chercher bien loin pour le rôle principal de "La Folie des Grandeurs"

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top