One day, one goal : quand Ancelotti lançait le festival de Milan contre le Real

On connaît Carlo Ancelotti avant tout comme un entraîneur de haut niveau. Mais dans le passé, l'Italien était un excellent milieu de terrain. En 1989, il a inscrit un grand but contre le Real Madrid. Remontons un peu dans le temps pour revivre ce moment. 

En cette fin des années 80, Ancelotti a 30 ans et joue pour l’AC Milan. Dans le cadre de la Coupe des clubs champions européens (l’ancêtre de la Ligue des champions), les Italiens affrontent le Real Madrid en demi-finale. Au match aller, les deux équipes avaient partagé l’enjeu (1-1).

Pour le match retour, 73 112 fans étaient présents à San Siro. Après 18 minutes, les supporters milanais ont pu exulté une première fois grâce à l’ouverture du score par Carlo Ancelotti. Dans l’axe, le milieu de terrain fait face à deux adversaires, mais parvient à se dégager du pressing d’un crochet bien senti. Alors qu’il se trouve encore à une trentaine de mètres de la cage, il décoche une frappe surpuissante. Le gardien de but madrilène Francisco Buyo voit arriver un boulet de canon, mais ne peut rien faire. Le ballon finit dans les filets avec fracas. 

Ancelotti laisse parler sa joie, bientôt rejoint par toute son équipe. Il ne le sait pas encore, mais il vient de mettre Milan sur les rails d'une victoire écrasante. Frank Rijkaard, Ruud Gullit, Marco van Basten et Roberto Donadoni sont venus alourdir le score par la suite, et le Real Madrid a pu rentrer à la maison avec une défaite 5-0. En finale, les Nerazzuris ne laisseront aucun suspens et s’imposeront 4-0 contre le Steaua Bucarest.

Une grande carrière d’entraîneur

Ancelotti a joué pour l'AC Milan pendant encore trois années avant de raccrocher les crampons, en partie à cause d'une douleur persistante au genou. L’Italien a également joué pour Parme et l'AS Roma et compte 26 sélections avec la Squadra Azzurra. 

En 1995, Ancelotti entame sa deuxième carrière et devient l'entraîneur de Reggiana. C’est le début d'une nouvelle aventure remplie de succès. Loué pour son approche humaine, Ancelotti a ensuite dirigé les meilleurs clubs du monde: Parme, Juventus, AC Milan, Chelsea, PSG, Real Madrid, Bayern Munich et Naples. Depuis 2019, il est le coach d’Everton. Et celui qu’on surnomme "Il mister" s’est forgé un énorme palmarès.

Une armoire bien remplie

Les étagères d’Ancelotti doivent peser sous le poids des trophées. En tant que joueur, il a remporté trois Serie A, quatre Coupes d’Italie, une Supercoupe d’Italie, deux Ligue des champions, deux Supercoupes de l’UEFA, deux Coupes Intercontinentales. Avec la Squadra Azzurra, il a décroché le bronze à la Coupe du monde 1990.

En tant qu’entraîneur, Ancelotti a encore allongé la liste. Avec la Juventus, l’Italien a décroché la Coupe Intertoto. Ensuite, avec l'AC Milan, il a gagné le championnat d’Italie, la Coupe et la Supercoupe d’Italie, la Ligue des champions et la Supercoupe européenne (deux fois chacune) et la Coupe du monde des clubs.

Et cela ne s’arrête pas là! "Il Mister" a encore remporté la Premier League, la FA Cup et le Community Shield avec Chelsea et la Ligue 1 avec le PSG. Au Real Madrid, il a gagné la Ligue des champions, la Coupe du Roi, la Supercoupe d’Europe et la Coupe du monde des clubs, et au Bayern, la Bundesliga et la Supercoupe d’Allemagne. Carlo Ancelotti est un très grand monsieur du football mondial.

Découvrez ci-dessous son mangifique but contre le Real en demi-finale de la Ligue des Champions.

Fan de notre série "One day, one goal" ? Lisez ici notre article sur la retournée fantastique d’Antonio Conte à l’Euro 2000.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top