5 raisons qui expliquent pourquoi 'La Chronique des Bridgerton' cartonne sur Netflix

C'était la série la plus attendue de ce début d'hiver sur Netflix. 'La Chronique des Bridgerton' n'a pas manqué au rendez-vous puisqu'elle est l'une des séries les plus suivies à travers le monde. Mais comment peut-on expliquer un tel succès en si peu de temps ?

1. Une intrigue captivante

Basée sur la série de romans éponymes de Julia Quinn, 'La Chronique des Bridgerton' s'intéresse à une famille de la haute société londonienne. Cette première saison se focalise sur la fille aînée de la famille, Daphne Bridgerton, incarnée par Phoebe Dynevor. Alors qu'elle fait ses débuts dans la bonne société londonienne et part en quête de son futur époux, elle devient la cible de la mystérieuse Lady Whistledown (la narratrice de la série), auteure d'un journal à scandales.

On a beaucoup comparé ce programme à Downton Abbey mais on est très loin de la série d'époque anglaise. Elle est en réalité plus proche d'un Gossip Girl dans les années 1800. Réunir à la fois une société mystérieuse, des potins et des rebondissements en masse, il n'en fallait pas plus pour attirer un maximum de téléspectateurs.

2. Les femmes mises en avant

Les personnages féminins sont ici mis au premier plan. Bien évidemment, la société était telle qu'elle était, faisant la part belle au sexisme et au patriarcat. Cependant, même si la femme est vue tristement comme une proie à chasser et à apprivoiser, la gent féminine s'affirme et met tout en oeuvre pour réaliser ses propres choix.

Que ce soit à travers Daphne Bridgerton ou même l'amant de son frère Anthony, Siena Rosso, l'intrigue prend le chemin du partage et du dialogue et non du choix unidirectionnel.

3. Des histoires d'amour dévorantes

Dans 'La Chronique des Bridgerton', les jeunes femmes de la haute société se doivent de se présenter comme vertueuses et intactes. La série rompt toutefois avec ces clichés et appuie davantage sur l'amour passionnel qui peut lier deux personnes épris l'un de l'autre. Si la série comporte de nombreuses scènes érotiques, la production a fait appel à une coordinatrice d'intimité, Lizzy Talbot, pour diriger les plans sexuels et romantiques.

"Nous avons répété toutes les scènes d'intimité des semaines et des semaines avant de commencer à faire les choses", a déclaré Phoebe Dynevor à Harper's Bazaar en janvier 2021. "Je pense que cela nous a été très bénéfique aussi, parce qu'au moment où nous avons commencé à tourner, nous savions ce que nous faisions. Nous nous sommes sentis vraiment à l'aise." Et ça s'est vu à l'écran !

4. Un casting inclusif

Dès les premières images, on comprend que la série n'est pas fidèle à la réalité. Si cette romance d'époque se déroule pendant la Régence anglaise, qui s'étend entre 1795 et 1837, on est surpris de découvrir que la Reine Charlotte est jouée par Golda Rosheuvel, une actrice noire. C'est aussi le cas d'autres personnages de haut rang. La série s'inscrit en effet dans le mouvement "color-blind", où la couleur de peau n'est plus prise en compte dans le choix des interprètes. Ce qui crée une erreur historique mais ne change pas le fond de la trame.

Ce choix d'un casting inclusif a su séduire et comporte même quelques révélations. Regé-Jean Page, qui interprète le personnage principal de Simon, est d'ailleurs préssenti pour interpréter le prochain James Bond. Rien que ça ! 

L'occasion pour vous de vous replonger dans les films de l'univers James Bond pour vous faire votre propre avis. Ils sont à retrouver sur le catalogue à la demande de Proximus Pickx

5. Des musiques détonantes

Si vous avez tendu l'oreille pendant la série, vous avez pu remarquer que de nombreuses musiques étaient jouées au violon. Elles vous semblaient également même parfois familières. En fait, il s'agit de chansons pop moderne revisitées. Nous avons eu droit par exemple à 'Bad Guy' de Billie Eilish ou encore à 'Girls Like You' de Maroon 5.

Un choix affirmé de la part de la série qui n'a pas eu peur des anachronismes. "La familiarité de ces chansons pop interprétées par un quatuor ou un orchestre semblait être la manière la plus simple de créer une signature musicale 'Bridgerton' et de soutenir la magnifique partition de (Kris) Bowers (le compositeur de la bande originale)", a déclaré Alexandra Patsavas, le responsable de la musique du programme à Entertainment Tonight. Le souci d'exactitude est passé au second plan pour mettre l'accent sur d'autres éléments de la série. Et cela a, semble-t-il, plu à une majorité du public !

Découvrez 'La Chronique des Bridgerton' sur Netflix via l'option TV de Proximus Pickx. 

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top