Le Standard de Liège reçoit Mouscron ce dimanche. En crise, les Rouches doivent absolument se reprendre contre l’avant-dernier du classement. Ils n’ont d’autre choix que de prendre des points s’ils ne veulent pas se mettre en danger dans la course aux play-offs. Le retour d’un joueur pourrait leur profiter: Selim Amallah. Le Belgo-Marocain retrouvera les Hurlus, chez qui il a passé trois saisons. 

Le Standard est en pleine traversée du désert. Les Rouches n’ont récolté que 4 points sur leurs six derniers matchs de Pro League. Leur dernière victoire remonte au 1er novembre contre Ostende. Actuellement 8e du classement, le Standard est encore très loin des Play-offs 1.

Après un bon début de saison, l’équipe de Philippe Montanier est en train de s’effondrer. Si bien que, pour beaucoup, l’entraîneur français est désormais sur la sellette. Visiblement abattu après la défaite contre Courtrai mercredi, Montanier sait que les prochaines semaines seront cruciales pour remonter la pente. 

Si la défense du Standard est solide (18 buts encaissées, soit la 2e meilleure défense de Pro League), c’est bien le secteur offensif qui pèche. Les attaquants rouches n’y arrivent pas. Obbi Oularé, Abdoul Fessal Tapsoba, Michel-Ange Balikwisha, Jackson Muleka ou encore Felipe Avenatti ont eu leur chance, mais n’ont pas vraiment convaincu. 

Le retour de Amallah 

Le ciel bien sombre de Montanier a tout de même joui d’une petite éclaircie cette semaine. Le milieu offensif Selim Amallah est de retour de blessure. Des problèmes aux genoux et à la cheville l’ont écarté des terrains depuis le 5 novembre et le match contre le Lech Poznan en Europa League.

Dimanche dernier, le Belgo-Marocain (qui a choisi de jouer pour les Lions de l’Atlas) a pu joué 13 minutes contre la Gantoise et, mercredi, il a joué les deux tiers de la rencontre face à Courtrai. Son apport offensif fera assurément du bien au Standard. Sur ses 17 apparitions cette saison, Amalllah a inscrit 6 buts et délivré un assist. Un rôle dont il est bien conscient. "En raison de ma position sur le terrain, je me dois d’être décisif. Je sais qu’on attend cela de moi. Je vais tout faire pour aider mes coéquipiers", a-t-il déclaré après le match contre Gand.

Retrouvailles avec les Hurlus

Ce dimanche, le joueur de 24 ans fêtera peut-être ses retrouvailles avec son ancien club, le Royal Excel Mouscron. Amallah était arrivé chez les Hurlus en 2015. En manque de temps de jeu, il signait l’année suivante à Tubize, en D2, mais faisait sont retour à Mouscron en 2017. Là, il faisait enfin parler son talent et s’imposait dans le onze de base. 

En 2019, Amallah fut transféré au Standard de Liège. Depuis, le milieu offensif y brille par sa technique, sa polyvalence et sa créativité. Titulaire quasi indiscutable, le Belgo-Marocain était l’un des joueurs les plus utilisés par Montanier avant ses pépins physiques. Maintenant qu’il est de retour, son coach devrait de nouveau compter sur lui pour apporter un vent de fraîcheur en attaque.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.