Les cinq ingrédients indispensables à un bon film de détective

Une bonne histoire de détective plonge le spectateur dans les pensées des enquêteurs, qui eux-mêmes tentent d’entrer dans le cerveau d’un criminel. Mais quels sont les ingrédients des meilleurs films de détective? Proximus Pickx en a listé cinq.

L’affaire

Toute enquête commence par une mystérieuse affaire. Une disparition, un cadavre retrouvé... C’est à ce stade que les détectives entrent en scène. Parfois, il arrive qu’un crime revête peu d’intérêt, mais les nouveaux éléments qui sont peu à peu mis au jour changent souvent la donne.

Il suffit de penser à la série de la BBC ‘Sherlock’ avec Benedict Cumberbatch et Martin Freeman. Quand Sherlock Holmes ne trouve pas un mystère assez énigmatique pour lui, il s'ennuie profondément. Dans son cas, il va même jusqu’à chercher activement lui-même un bon mystère à résoudre.

L’équipe

Le grand classique est le vieux briscard proche de la pension mais qui veut s’occuper d’une dernière affaire, et est envoyé en mission avec un jeune collègue inexpérimenté. Mais ce n'est pas parce qu’un tel duo est devenu un cliché que les films qui le cultivent sont moins bons. L'exemple parfait est celui de ‘Seven’, dans lequel Morgan Freeman et Brad Pitt font équipe pour arrêter un psychopathe.

Bien sûr, un duo d’enquêteurs n'est pas toujours nécessaire. N'importe qui peut mener l'enquête, à condition qu’il s’agisse d’un personnage intéressant. Tout aussi classique est le détective privé tapi dans son bureau sombre et enfumé, comme dans de nombreux films noirs, ou le flic à la retraite pour qui une affaire est devenue personnelle.

Le suspense

Mais ces films seraient bien sûr ennuyeux si l'on découvrait immédiatement l’identité du meurtrier, et une enquête n'est pas très captivante si elle ne comporte pas de rebondissements ou de révélations. Au fur et à mesure que l'enquête progresse, de plus en plus de victimes tombent, ou bien l'auteur découvre qui sont les détectives et s'en prend à leur famille. Parfois encore, l'affaire prend une ampleur insoupçonnée. Bref, rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît.

Ainsi, dans la première saison de la série ‘The Wire’, une équipe de détectives s'attaque au célèbre dealer Avon Barksdale. Plus ils écoutent ses appels téléphoniques et fouillent dans ses finances, plus ils se mettent à creuser. Et lorsqu'un sénateur se retrouve mêlé à l’affaire, ils se disputent avec leurs propres supérieurs car ils en savent désormais trop.

Le point mort

L'enquête est au point mort. Les pièces du puzzle sont là, mais comment les emboîter? Il manque aux enquêteurs le dernier indice qui pourrait tout expliquer, pourtant toutes les pistes ont été épuisées. Pendant ce temps-là, les victimes continuent de tomber, ou pire encore: l'auteur semble avoir complètement disparu des radars. Peut-être que la personne qui était absolument cruciale pour la résolution de l’enquête est maintenant décédée, ou que l’impitoyable tueur a retrouvé la famille des enquêteurs.

Dans le film ‘Prisoners’, par exemple, un homme décide de prendre lui-même les choses en main pour retrouver les ravisseurs de ses deux enfants. Il pense avoir trouvé le coupable et le passe à tabac, mais ce dernier est en réalité innocent. Le père est alors piégé par les vrais coupables. Mais pile au moment où les détectives ne semblent plus pouvoir avancer, une lueur d’espoir surgit.

Le dénouement

L’ultime découverte qui relie tous les éléments entre eux. Tout était déjà sous le nez des enquêteurs, mais ils devaient juste examiner les choses sous un autre angle. Peut-être y a-t-il eu un autre rebondissement spectaculaire, ou bien l'histoire se termine-t-elle par une impasse mexicaine classique, ou peut-être le coupable a-t-il finalement réussi à s'échapper, non sans que le spectateur comprenne que les enquêteurs, connaissant désormais son identité, ne s’arrêteront pas avant de l'avoir attrapé.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top