Comme en début de championnat, les visiteurs ont pris majoritairement le dessus sur les visités. Avec un resserrement des défenses, puisque moins de 3 buts par match ont été inscrits le week-end dernier en JPL.
 
La 16ème journée de Jupiler Pro League a été incomplète, puisque la rencontre Eupen - Zulte Waregem a été remise pour cause de cas positifs au coronavirus chez les Pandas. Dans les 8 autres rencontres, 22 buts ont été inscrits au total, soit une moyenne de 2,75 buts par match. Depuis le début du championnat, 439 buts ont été marqués lors des 143 duels disputés par le 18 clubs de l’élite. Ce qui donne une moyenne globale de 3,06 buts marqués par rencontre. La seizième journée a donc été en deçà. 
 
Clean sheets : Mignolet encore et toujours
 
Ce léger fléchissement de la production offensive a ainsi permis à quatre gardiens de signer une clean sheet. Mignolet (Club), Wellenreuther (RSCA), Romo (OHL) et Hubert (KVO) ont gardé leurs filets inviolés durant les 90 minutes. Simon Mignolet renforce de la sorte sa première place au classement des clean sheets, avec 7 cleans sheets en 15 matches disputés. Le gardien des Blauw en Zwart devance encore toujours Nicolas Penneteau (5) et Arnaud Bodart (5), mais aussi Guillaume Hubert qui est à 5 clean sheets également. Pour rappel, la saison passée, Mignolet avait disputé 16 de ses 27 matches de championnat sans encaisser de but. 
 
Buteurs : coup du chapeau pour Henry
 
Si relativement peu de buts ont été marqués lors de la 16ème journée, certains attaquants ont cependant réussi à se distinguer. A l’instar de Thomas Henry (OHL) qui a signé un hat-trick à Courtrai et qui talonne désormais Paul Onuachu au classement des buteurs. Le Nigérian de Genk est resté muet au Parc Astrid vendredi dernier et reste donc scotché à 14 buts. Le Français du Den Dreef en est désormais à 12. Par ailleurs, avec 12 buts et 3 assists, le finisseur de Louvain rejoint l’artificier du Racing Genk à la troisième place du classement buts + assists derrière Raphael Holzhauser (11+9) et Xavier Mercier (5+11).
 
Etat de forme : Bruges et ... Waasland au top
 
Ces cinq dernières journées ont pas mal bouleversé la donne au classement de la JPL, tant dans le haut du classement que dans le bas. Ainsi, si le Club de Bruges (13 sur 15), Genk (12 sur 15)  affichent une belle régularité, le top 5 d’un classement qui ne comptabiliserait que les cinq dernières journées serait complété par l’OH Leuven (10 sur 15), Eupen (8 sur 12) et … l'étonnant Waasland-Beveren (13 sur 15). En bas de ce classement virtuel, on trouve logiquement St-Trond (2 sur 15), mais aussi le Cercle (3 sur 15), le Standard, Mouscron, l’Antwerp et Charleroi (tous 5 sur 15).
 
Course au top 4 : 8 équipes en 8 points
 
La course au top 4 est particulièrement passionnante cette saison puisqu’entre le Club de Bruges, le leader avec 33 points et le huitième classé, le Standard avec 25 points, il n’y a que 8 points d'écart. A titre de comparaison, la saison passée, après 16 journées, il y avait déjà 15 points qui séparaient le premier (le Club avec 37 points) et le Racing Genk (22 points). Par ailleurs, à ce moment-ci de la saison, le top 4 était alors composé du Club (37), du Standard (30), de Gand (29) et de Charleroi (29), alors que cette saison, il y a un renouvellement remarquable des prétendants aux premiers prix, puisque derrière l’inévitable Club (33), on trouve aujourd’hui Genk (31) mais surtout les deux promus de 1B, le Beerschot (28) et Louvain (28).