Ces acteurs qui brillent dans des rôles d’outsiders

Les Américains raffolent des underdogs, ces héros que l'on attend pas et qui parviennent à triompher face à des obstacles a priori insurmontables. L'histoire de l’outsider moyen est le reflet du rêve américain, qui veut que tout le monde peut réussir à condition qu’il persévère. Voici cinq acteurs qui ont porté à maintes reprises ce type d’histoires au cinéma.

Mark Wahlberg

Mark Wahlberg n'a peut-être pas l'air d'un outsider au premier abord, mais il les incarne remarquablement bien au cinéma. Dans ‘Fighter’, il tente de se construire une carrière de boxeur dans l'ombre de son frère; dans ‘Invincible’, il campe un barman qui devient entraîneur d'une équipe de football; dans ‘Broken City, il joue un policier déchu. Sans oublier ses rôles dans ‘Rock Star’, ’Boogie Nights’ ou ‘Very Bad Cops’.

Wahlberg a toujours été attiré par les outsiders. "Je peux m'identifier à eux", déclara-t-il un jour. Ces personnages lui rappellent les films avec lesquels il a grandi, comme ‘Chinatown’, ‘Serpico’ et ‘Le Bagarreur’: "Tous ces personnages ont quelque chose à réparer. Je les soutiens, je veux les voir triompher".

Adam Sandler

Lorsqu’il s'est fait connaître, Adam Sandler avait, tel un outsider, encore des choses à prouver. En 1990, il rejoint le casting de la très populaire émission humoristique 'Saturday Night Live', dans laquelle il révèle son talent comique. Mais en 1995, il est viré de l’émission et se retrouve à enchaîner les rôles d’outsiders au cinéma. Dans ‘Billy Madison’, ‘Happy Gilmore’, ‘Waterboy’ ou ‘Big Daddy’, il interprète des personnages un peu loser qui finissent par vaincre l’adversité.

Plus récemment, Sandler a quelque peu délaissé ce type de rôles au cinéma. Il y est cependant revenu en 2019 dans ‘Uncut Gems’ des frères Safdie, dans lequel son personnage Howard voit le succès lui filer entre les doigts à maintes reprises.

Ralph Macchio

L'une des premières histoires d’outsider qui devrait vous venir à l'esprit est celle de 'Karate Kid’. Ralph Macchio y joue le rôle de Daniel, un garçon malmené qui souhaite se défendre en apprenant le karaté avec M. Miyagi. Macchio a repris son rôle dans deux suites, mais ce n'est pas le seul rôle d'outsider qu'il a joué. Ce fut, entre autres, également le cas dans ‘Outsiders’ et ‘Crossroads’.

Sylvester Stallone

Stallone est un autre grand habitué de ce genre d’histoires. Dans ‘Rocky’, il incarne un boxeur qui ne semble pas avoir un grand avenir mais qui réalise, après une humiliation, qu'il a une chance de prouver qu'il n'est pas un perdant. Rocky Balboa est revenu sept fois sur le grand écran, et deux nouveaux films sont prévus. Dans ‘Rambo’ également, Stallone joue un personnage qui doit surmonter une féroce opposition, en devant être plus malin que les centaines d'ennemis avec qui il est aux prises.

Taron Egerton

L'histoire d’outsider britannique la plus célèbre est celle d'Eddie the Eagle, le sauteur à ski amateur qui a réussi à se rendre aux Jeux olympiques d'hiver de 1988. L'histoire a été portée à l’écran avec Taron Egerton dans le rôle principal. Depuis, l’acteur a aussi prêté ses traits à Elton John dans ‘Rocketman’, le biopic consacré à l’artiste, et à un enfant de la rue qui devient agent secret dans ‘Kingsman: Services Secrets’.

Dans la vie réelle aussi, l'acteur sait ce que c'est que de faire face à l’adversité. Il n’est pas issu d’une famille riche et a avoué dans un podcast qu'il avait eu besoin d'un soutien financier des autorités pour terminer ses études.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top