Ce dimanche, Virtus.pro s’est défait de l’équipe portugaise sAw lors de la finale de la Dreamhack Open December 2020. La structure russe remporte donc les 50. 000 euros de cash-prize et se place au onzième rang mondial du classement HLTV.

Ce week-end, c’était la dernière étape du circuit Dreamhack Open 2020, réunissant des équipes de milieu de classement. Une édition hivernale qui aura vu la structure russe Virtus.pro être sacrée championne face à sAw après un BO5 de 4 manches.

Le parcours des Virtus.pro n’aura pas été de tout repos durant ce tournoi. Placé dans le groupe de forZe, Espada et XSET, les Virtus.pro affrontent tout d’abord XSET et se défont assez facilement de l’équipe féminine qualifiée via l’Iberian Qualifier. Une défaite 1-2 face à forZe forcera Jame et son équipe à partir en tie-breaker face à Espada. Un match remporté 2-0 qui les envoie directement en demi-finale face à Gambit Esports. Si ce match s’annonçait comme l’un des plus serrés de la compétition, les Virtus.pro mènent la danse et ne laissent pas aux Russes le temps de reprendre leur souffle. Malgré une map concédée, Virtus.pro s’envole et file droit vers la grande finale de cet évènement, face à sAw.

La première moitié de la rencontre sera assez paradoxale. En effet, chaque équipe prend la victoire sur la carte choisie par ses opposants. sAw s’impose donc 16-7 sur Inferno pour laisser Virtus.pro s’emparer de Vertigo sur un score de 9-16 et recoller au score. Sur la map suivante, Train, l’équipe portugaise débute du côté souvent préféré de la défense, mais ne réussit pas à capitaliser , menée 7-8 à la mi-temps. Virtus.pro fait un usage judicieux de ses AWP et remporte la manche 10-16. La rencontre se clôturera sur Dust 2, dans une manche plus serrée que jamais. Un overtime remporté 4 manches à 0 permet à Virtus d’achever ses adversaires.

L’équipe récolte donc son deuxième titre en trois semaines après sa victoire durant la seconde saison de Flashpoint et finit sa saison sur une très belle note.

Copyright visuel : Virtus.pro