Habituellement, la NBA reprend ses droits fin octobre mais Covid-19 oblige, le calendrier est chamboulé cette année. Mais la Ligue a réservé un beau cadeau aux fans de basket puisque le championnat de basket nord-américain est de retour juste avant Noël, le 22 décembre. Les Los Angeles Lakers sont favoris à leur propre succession, mais d’autres équipes veulent le titre.

La saison 2021 de NBA va démarrer avec une belle affiche, et quelle affiche : un derby de Los Angeles entre les Lakers et les Clippers. Le champion en titre face à l’une des équipes en embuscade dans la course au Trophée Larry O'Brien.

A quelques jours de la reprise, les bookmakers ont dévoilé leurs pronostics pour la saison à venir. Sans surprise, Lebron James et sa bande partent favoris, et largement. Suivent ensuite les Nets de Kyrie Irving et du revenant Kevin Durant, les Bucks de Giannis Antetokounmpo, les Clippers du duo Kawhi Leonard et Paul George et enfin les Celtics de Tatum et compagnie. 

Une intersaison bien négociée par les Lakers

Le titre gagné sur le terrain face à Miami a envoyé les joueurs des Lakers en vacances l’esprit libre. Enfin pas tous, puisque l’effectif champion comptait 10 joueurs qui allaient devenir agents libres et qui pouvaient donc discuter avec d’autres franchises. 

Le General Manager des Poupre et Or, Rob Pelinka, ancien agent de Kobe Bryant, allait donc avoir du boulot afin de mettre en place une équipe capable de décrocher un 18e titre et d'ainsi réaliser un back-to-back. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pelinka n’a pas chômé. En effet, à l’entame de la saison, on a bien l’impression que les Lakers se sont renforcés, c’est dire ! 

Des joueurs de rotation particulièrement importants comme Alex Caruso, Kentavious Caldwell-Pope et Markieff Morris ont prolongé. Ensuite, Rajon Rondo parti vers Atlanta, les Lakers se sont tournés vers l’allemand Denis Schröder, en provenance d’OKC. Le meneur allemand, sur le podium du 6e homme de l’année, est un renfort de choix, tout comme le 6e homme de l’année en personne, Montrezl Harrell, qui débarque… des Clippers de LA ! Du solide, mais ce n’est pas tout. Le pivot Marc Gasol ou encore Wes Matthews arrivent chez le champion en titre.

James et Davis… sur le long terme ! 

Mais Rob Pelinka a réussi deux autres tours de force : les prolongations de ses deux stars, Anthony Davis et Lebron James. Le premier arrive dans ses meilleures années et a signé un bail de 5 ans pour 190 millions. 

Le second, LBJ, a paraphé un contrat jusque 2023. Et la durée n’est pas anodine puisque dans 3 ans, Bronny, le fils de Lebron James, va pouvoir se présenter à la Draft NBA. Il existe donc un scénario dans lequel père et fils pourraient se retrouver sur les parquets, avec le même maillot sur les épaules.

Lebron James se rapprochera des 40 ans, mais s’il maintient son hygiène de vie, il sera toujours présent dans 3 ans. Le King peut donc réaliser son rêve de jouer avec son fils. 

Mais avant cela, place à la saison 2021 qui promet encore de belles batailles malgré des salles sans public.

Suivez la nouvelle saison de la NBA sur Eleven avec l'option All Sports de Proximus.