La fin de l’année approche dangereusement et avec elle, la fin de la saison Counter-Strike. Mais pas d’inquiétudes, il nous reste encore quelque compétitions sous le bras afin de contenter votre soif de kills, de clutchs, et de ninja-defuse. Avant l’IEM Global Challenge qui conclura l’année 2020, on est heureux de vous présenter la dernière étape du circuit Dreamhack Open. Ce dernier rassemble, au fil des tournois, des équipes au talent incontesté, et qui rêvent d’intégrer la cour des grands. Vous pourrez retrouver la compétition dès le samedi 12 décembre ici, sur Pickx.be, mais aussi sur Pickx Live pour la grande finale du 13 décembre !



 

 











Tout savoir sur la compétition 

Les équipes qualifiées

Pour rappel, cette étape du circuit Dreamhack Open, prévu initialement sous un format de LAN, devait être jouée à Madrid. Covid oblige, les organisateurs ont du revoir leur format et le tournoi sera donc joué en ligne.

Pas de changements cependant pour les slots attribués aux différentes équipes. Parmi les équipes qualifiées, on retrouve donc Gambit Esports, les grands vainqueurs de la Dreamhack Open November, forZe, Nemiga Gaming et Virtus.pro. Ces derniers, récemment couronnés grand champions de la deuxième saison du Flashpoint et de l’IEM New York Online: CIS, sont donc attendus au tournant. Si l’équipe avait eu un léger passage à vide en début d’année 2020, il semble que ces derniers résultats soient plutôt encourageants pour le roster des pays de l’est.

Ils seront rejoints par ESPADA. L’équipe russe a en effet réussi à sécuriser un slot pour la compétition via le closed qualifier. Movistar Riders et sAw, quant à eux, récupèrent une place grâce à leur performance respectives lors du ESL Masters España et du Iberian Qualifier. Et une fois n’est pas coutume, notre dernière équipe est un roster entièrement composé de femmes ! Les membres de XSET avaient signé une très belle performance lors de la Dreamhack Showdown Summer : Europe. Une première place signée sous leurs anciennes couleurs qui les qualifiaient directement pour cette compétition.

Format 

Comme pour les précédentes éditions, huit équipes européennes s’affronteront pour décrocher un cash prize de 50 000 $ destiné au vainqueur. Vous commencez à connaitre le format de ces compétitions. Mais pour les absents, voici un petit rappel.

Les huit équipes qualifiées seront tout d’abord distribuées dans deux groupes. Les matchs de cette phase se dérouleront sous un format à double élimination en BO3. Les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour la phase de play-offs, lesquels seront constitués des demi-finales, jouées en BO3 et de la grande finale. Cette dernière se décidera en BO5, pour un peu plus de piment en cette fin de compétition.

Ce qu’on attend de la compétition

Dans le premier groupe, on ne peut s’empêcher d’espérer que Virtus.pro continue sur sa lancée et profite de la confiance acquise lors de leur victoire lors du Flashpoint 2 pour décrocher un deuxième titre en moins d’un mois. Mais rien n’est moins sûr. En face, forZe, malgré des résultats décevants cette saison, représente un adversaire dont il faut se méfier.

Dans le groupe B, il y a fort à parier que Gambit Esports sera une des deux équipes à se qualifier. Cependant, comme vous le savez déjà, dans l’e-sport, il ne faut jamais crier victoire trop vite. Pour le reste, l’avenir est encore flou.

 

On vous retrouve donc ici, dès ce samedi et en direct, pour suivre les phases finales de la compétition !

Copyright visuel : Dreamhack