Après 2 années passées à concourir dans le circuit professionnel Counter-Strike, l’organisation nord-américaine a annoncé via un communiqué se séparer de son équipe CS:GO et Rainbow Six. Selon Chaos, suite à la crise du Covid-19, la capacité de la structure à offrir le soutien nécessaire à son équipe et à ses joueurs avait atteint sa limite.

La rumeur courait déjà depuis le 21 novembre. Ce jour-là, le site d’informations DBLTAP annonçait que selon ses sources, Chaos Esports Club, autrefois appelé Digital Chaos, explorait alors les possibilités de transferts pour ses joueurs. Le but ? Quitter la scène compétitive de Counter-Strike et de Rainbow Six Siege, tout simplement. Selon une source proche de Chaos, c’est une décision qui aurait été prise suite à la direction prise par les investisseurs présents derrière la structure.

Une décision confirmée par la structure elle-même ce mercredi 2 décembre, via un communiqué diffusé sur leur blog et repris par le site d’actualités HLTV. Le management annonce dans ce dernier que la crise sanitaire qui secoue le monde depuis bientôt un an a eu sur l’organisation des conséquences non imaginées jusqu’alors. “Au fur et à mesure des mois, il est devenu clair que le divertissement et que le monde de l’e-sport allait traverser des changements massifs.”

Chaos explique ainsi avoir été privé d’une bonne partie de ses revenus durant cette année. Si les compétitions ont bien eu lieu, il est évident que le secteur publicitaire, qui représente une bonne part des revenus de nombreuses organisations, s’est quant à lui fortement affaibli. Malgré leurs efforts, la structure annonce que ces privations financières ont fini par mettre une pression trop importante sur la capacité de la structure à soutenir ses joueurs et ses équipes.

Rappelons-le, le roster Counter-Strike était composé de Anthony “Vanity” Malaspina, Erick “Xepaa” Bach, Nathan “leaf” Orf, Jonathan “Jonji” Carey, Edgar “MarKE” Maldonado et du coach Matthew “mCe” Elmore. Alors qu’ils participent actuellement à la Dreamhack Masters Winter North America, les joueurs auront une dernière chance de montrer leur talent lors de l’IEM Global Challenge qui arrive tout bientôt.

Afin de se relever, l’organisation a ainsi annoncé vouloir se concentrer davantage sur la production de contenus en ligne, dans, et en dehors du gaming. Bien entendu, la structure a expliqué que ce changement se ferait sur le long-terme et que des résultats n’étaient pas attendus tout de suite.

Copyright visuel : Chaos Esports Club