Bryan Heynen, le chaînon manquant du Racing Genk

Jupiler Pro League | En tête du championnat avec le Beerschot, le Racing Genk s'apprête à rencontrer ce dimanche, à 13h30, l'autre club de la métropole anversoise, l'Antwerp, dans le cadre de la quinzième journée de Jupiler Pro League. Pour empocher les trois points, John van den Brom devrait à nouveau faire confiance dans son entrejeu au revenant Bryan Heynen.

De Proximus

Partager cet article

Nous sommes le 23 novembre 2019. Champion de Belgique en titre, le Racing Genk, en difficulté en championnat, partage l'enjeu à Mouscron. Bien plus que deux points, les Limbourgeois perdent également leur milieu de terrain Bryan Heynen dans la bataille. Le jeune Belge de 22 ans se blesse, en effet, tout seul juste avant le repos et il est contraint de quitter le terrain sur civière. Le verdict est sans appel: déchirure des ligaments croisés antérieurs du genou droit et au moins six mois d'indisponibilité.

Une longue traversée du désert

Deux ans plus tôt, Bryan Heynen avait déjà souffert de la même blessure mais cette fois-là au genou gauche. Malheureusement, on ne s'habitue pas à ce genre de complication et le chemin vers la guérison est plus long que prévu pour le Limbourgeois. Attendu pour la fin de l'exercice 2019-2020, son retour est dans un premier temps retardé en raison d'une blessure au ménisque du même genou qui le force à se faire à nouveau opérer. En octobre 2020, après des mois de doutes et de travail, vient enfin l'éclaircie pour le milieu de terrain qui reprend le chemin des entraînements.

Le 30 octobre, face à l'AS Eupen, Jess Thorup offre à Bryan Heynen ses premières minutes après près d'un an d'absence. Monté en cours de jeu à Saint-Trond, le milieu de terrain doit attendre le 22 novembre, face à... Mouscron, pour retrouver le goût d'une titularisation. John van den Brom, tout juste intronisé, n'hésite, en effet, pas à l'aligner d'entrée et à en faire directement un pilier de son effectif.

Une fluidité retrouvée

Après un large succès face aux Hurlus, lors duquel Bryan Heynen a disputé 80 minutes avant de céder sa place, le Racing Genk a déroulé la semaine suivante au Cercle de Bruges. À nouveau titularisé, le milieu relayeur s'est offert le luxe d'inscrire le troisième but de son équipe avant de sortir une fois de plus dans le dernier quart d'heure. De quoi satisfaire son entraîneur: " "J'avais déjà dit avant qu'il était peut-être le chaînon manquant de cette équipe. Il est très important. On voit tout de suite qu'il a une excellente lecture du jeu et qu'il peut aussi prendre le contrôle. Je suis vraiment très content de ses prestations".

Depuis son arrivée, John van den Brom réalise le parcours sans faute avec un bilan de 6 points sur 6 mais son équipe impressionne également par son efficacité offensive. Si les Limbourgeois ont inscrit pas moins de neuf buts en deux rencontres, ils le doivent en partie à Bryan Heynen, justement, qui a cette faculté à faire briller ses partenaires. Longtemps, le Racing Genk a cherché la solution au milieu entre Kristian Thorstvedt, Eboue Kouassi, Daniel Muñoz, Patrik Hrošovský ou même Carlos Cuesta. Aujourd'hui, le Limbourg a retrouvé son enfant prodige et les clés de son jeu.

Suivez la prestation de Bryan Heynen avec le Racing Genk ce dimanche, à 13h30, face à l'Antwerp sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top