Le leader et le deuxième classé de la 1B s’affrontent dimanche soir. L’Union se déplace en effet à Seraing avec l’objectif d’accroïtre encore sa belle avance au classement sur les Métallos.

Les Bruxellois comptent évidemment sur leur buteur Dante Vanzeir, mais ils devront également se montrer particulièrement vigilants en défense pour espérer pouvoir neutraliser l’autre tueur des surfaces : Georges Mikautadze!
 
Tant Mikautadze (15 goals) que Vanzeir (11 goals) atteignent cette saison une moyenne de buts invraisemblable. Ce duo domine de la tête et des épaules les finisseurs des autres équipes et se disputera sans aucun doute le titre de meilleur buteur de la 1B. A l’occasion du clash au sommet de dimanche, nous dressons une première comparaison entre ces deux super talents.
 
Beaucoup de similitudes

Les deux attaquants ont participé cette saison à toutes les rencontres, mais Mikautadze a eu plus de 200 minutes de temps de jeu de plus que Vanzeir (965 vs. 756). De sorte que leurs moyennes de buts par minutes de jeu sont assez proches l’une de l’autre. Mikautadze marque un but toutes les 64 minutes, Vanzeir un but toutes les 69 minutes.

Également au niveau de la production de buts de son équipe, Mikautadze a eu un peu plus d’impact. Le Français a été impliqué cette saison dans 17 des 28 buts de championnat de Seraing (15 buts et 2 assists, tandis que Vanzeir en est à 11 buts et 4 assists sur les 28 buts inscrits par l’Union.

La manière dont les deux attaquants marquent est également assez similaire. Mikautadze a marqué dix fois du pied droit et trois fois du gauche, une fois sur coup franc direct et une fois sur penalty. Vanzeir en est à neuf buts du pied droit, un du gauche et un sur penalty. Vu leur format, les deux joueurs ne sont pas vraiment des spécialistes du jeu de tête.

Peu de différences

Là où les deux joueurs se distinguent, c’est au niveau des stats des matches à domicile et en déplacement. Mikautadze n’a inscrit que cinq de ses quinze buts à domicile, tandis que Vanzeir en est à sept (sur onze).

Enfin, les buts de Mikautadze ont rapporté pour le moment plus de points que ceux de Vanzeir. Sans les buts de son finisseur, Seraing compterait dix points de moins tandis que l’Union n’aurait que trois points de moins sans les goals de Vanzeir. Il n’empêche que Vanzeir (3) a ouvert plus souvent la marque que Mikautadze (2). Ce qui est également, bien sûr, une qualité importante.