Avec Gilles Ruyssen, Glenn Claes et Leonardo Miramar Rocha, le RWDM compte dans son noyau trois joueurs qui seront un peu chez eux, samedi au Soevereinstadion de Lommel. Tous les trois ont connu de belles années dans le Limbourg et dans le cas de Rocha on peut même parler d'une saison exceptionnelle...
 
Leonardo Miramar Rocha a rejoint Lommel à l'été 2018 et est rapidement devenu la coqueluche du club. L'attaquant Portugais, né à Almada en 1997, a pratiquement sauvé le club à lui seul cette année-là, finissant même meilleur buteur de la Proximus League, avec 16 réalisations. Il a également été très utile lors des Play Downs (3 buts) et en Coupe de Belgique (2 buts).
 
Le longiligne buteur a ensuite été recruté par le KAS Eupen mais il n'a jamais vraiment percé chez les Pandas. Rocha a alors progressivement disparu des radars, miné par le manque de confiance et une blessure au genou. Le RWDM l'a intelligement récupéré cet été et, depuis, Rocha a inscrit un but dans chaque match de D1B qu'il a disputé (4) et trois buts dans le match de Coupe face à Rochefort.
 
Des stats qui parlent pour lui
 
Au total, Rocha a disputé 38 rencontres pour le compte d'un club de D1B. Il a inscrit 28 buts et délivré 6 assists. A seulement 23 ans, le Portugais s'est donc montré 34 fois décisif en 38 rencontres! Peut-il encore améliorer ces chiffres lors de ses retrouvailles avec le club qui l'a révélé? Marqué par Glenn Neven, il aura face à lui quelqu'un qui le connaît parfaitement...
 
En 38 matches, Rocha n'a été remplacé qu'une fois : après son triplé en Coupe face à Rochefort. Dans tous les autres matches, il n'a pas raté la moindre minute. Preuve qu'il est indispensable...