Thanksgiving : le meilleur jeudi de l’année pour les fans de NFL

Au programme de cette semaine 11, on retrouve notamment les Pittsburgh Steelers, seule équipe encore invaincue cette saison et le duel entre Tom Brady et Patrick Mahomes dimanche soir. Ce jeudi est férié aux États-Unis, c'est Thanksgiving. Si cette fête n'a pas (encore) traversé l'Atlantique, il s'agit là-bas d'une véritable institution. Un moment aussi important que Noël. Si les rassemblements familiaux seront mis entre parenthèses cette année, Covid-19 oblige, les Américains pourront profiter pleinement d'une journée consacrée à la NFL. Comme chaque année, Eleven Sports participe à la fête et vous propose du football américain en direct à partir de 18 h 30 et jusqu'au bout de la nuit.
 

Detroit, la ville du football à Thanksgiving

La tradition de jouer au football à Thanksgiving est née en 1934. George A. Richards, propriétaire des Detroit Lions à l'époque, imagine profiter de ce jour férié pour amener plus de monde au stade et attirer davantage l'attention des journaux locaux qui ne jurent à l'époque que par le baseball.L'année suivante, Detroit remporte le championnat (il n'était pas encore question de Super Bowl) et sans la victoire arrachée face aux Chicago Bears le jour de Thanksgiving, ce titre n'aurait jamais été conquis. Depuis lors, sauf durant la Seconde Guerre mondiale, Detroit a toujours accueilli un match de NFL à Thanksgiving.

Detroit Lions – Houston Texans - Jeudi 26/11 à 18 h 30

Les Lions sont l'une des équipes les plus énigmatiques de la ligue. Capable du meilleur comme du pire, Detroit peine à convaincre. La semaine dernière face aux Panthers, les Lions n'ont pas inscrit le moindre point. Défaite 20-0. Un cauchemar.Matthew Stafford (photo) est un très bon quarterback, il est capable de mener son équipe à la victoire de façon spectaculaire (on se souvient de sa remontée fantastique plus tôt dans la saison face aux Falcons), mais les Lions paraissent condamnés à la morosité. Leur dernière apparition en play-offs remonte à 2016 et leur dernière victoire à ce stade de la compétition date de 1991.

Une NFC Nord plus abordable que prévu

Avec un bilan de 4 victoires et 6 défaites, les Lions n'ont pas dit leur dernier mot dans la course aux play-offs. Si depuis quelques saisons, la NFC Nord était l'une des places fortes de la Conférence, elle est beaucoup moins impressionnante cette année. En enchaînant quelques bons résultats, les hommes de Matt Patricia (photo) pourraient donc rapidement se hisser au rang de prétendants à une wild card. Et les Texans, qu'ils affrontent ce jeudi, font figure d'adversaires idéaux pour reprendre confiance.

Deshaun Watson, l'oasis au milieu du désert à Houston

La saison dernière, Deshaun Watson (photo) pouvait compter sur DeAndre Hopkins pour faire vivre l'attaque des Texans. Mais cet été, Bill O'Brien, le coach/manager général depuis lors remercié, a décidé d'envoyer son meilleur receveur chez les Cardinals. Preuve de son incroyable talent, Deshaun Watson parvient malgré tout à faire avancer son équipe. Toutefois, avec un bilan de 3-7, la qualification pour les play-offs semble impossible pour Houston. Cela n'empêche pas le quarterback de 25 ans d'enchaîner les bons matchs, comme la semaine dernière lors de la victoire face aux Patriots. Avec lui, le spectacle est souvent au rendez-vous. Notre pronostic : victoire des Texans

Dallas Cowboys : America's Team

Les Cowboys sont l'autre équipe phare des matchs de Thanksgiving. À Dallas, la tradition d'accueillir un match de NFL le dernier jeudi du mois de novembre remonte à 1966. Le but du propriétaire de l'époque était d'offrir plus de visibilité à son équipe. Il a plutôt réussi son coup.Surnommée « America's Team », la franchise de Dallas est l'une des plus populaires du sport américain et les Cowboys dominent largement le classement des équipes ayant le plus de valeur dans le monde. Forbes estime que pour racheter la franchise, il faudrait débourser 5,5 milliards de dollars. En 1989, son propriétaire actuel Jerry Jones (photo) avait déboursé... 140 millions de dollars. Une paille.

Dallas Cowboys – Washington Football Team Jeudi 26/11 à 22 h 30

Avec 3 victoires et 7 défaites au compteur, Dallas et Washington partagent le pire bilan de la Conférence NFC avec Atlanta. Pourtant, l'équipe qui remportera ce match pourrait faire un pas vers les play-offs.Cette situation étrange est rendue possible par le bilan désastreux des équipes de la NFC Est durant la première moitié de la saison. Les Philadelphia Eagles sont actuellement en tête avec une fiche de 3 victoires, 6 défaites et 1 match nul. Une franchise finira pourtant par s'imposer dans cette course d'escargots, décrochant au passage une qualification directe pour les play-offs.Portés par des joueurs plus talentueux, à l'image d'Ezekiel Elliott (photo) et du receveur rookie CeeDee Lamb, les Cowboys disposent des atouts nécessaires pour s'imposer face à Washington.Notre pronostic : victoire des Cowboys

Pittsburgh Steelers – Baltimore Ravens - Vendredi 27/11 à 2 h 20

Durant la nuit de jeudi à vendredi, nous assisterons à l'une des affiches de la semaine : Pittsburgh Steelers – Baltimore Ravens. Les Steelers, c'est l'ogre inattendu en AFC. Ils restent invaincus cette saison avec 10 victoires en autant de matchs. Malgré l'immense palmarès de la franchise (6 titres tout de même), ils n'avaient jamais réussi un tel départ.Menés par une défense de très haut niveau, les Steelers peuvent aussi compter sur l'expérience de leur quarterback Ben Roethlisberger en attaque, ainsi que sur le talent de leurs jeunes receveurs. Le rookie Chase Claypool marque déjà les esprits (il en est déjà à 8 touchdowns) et perpétue la tradition des grands receveurs draftés par Pittsburgh.

Des Ravens moins tranchants

En 2019, les Ravens avaient offert un véritable récital en saison régulière. Une défense infranchissable, un jeu de course déroutant, un quarterback capable de courir plus de 1 000 yards et de décrocher le titre de MVP en la personne de Lamar Jackson, rien ne semblait pouvoir les arrêter. Leur défaite face aux Tennessee Titans dès le premier match des play-offs a donc eu l'effet d'une douche froide et ils n'ont apparemment pas fini de frissonner.En plus d'être moins tranchants, les hommes de John Harbaugh (photo) font face à une opposition beaucoup plus forte cette année en AFC Nord. Ils sont actuellement 3e de leur division derrière les Steelers et les Browns. Avec un bilan de 6-4, les Ravens demeurent cependant de sérieux candidats aux play-offs, d'autant qu'après avoir affronté Pittsburgh, leur calendrier sera beaucoup plus abordable.Notre pronostic : victoire des Steelers

Tampa Bay Buccaneers – Kansas City Chiefs – Dimanche 29/11 à 22 h 25

Un match entre Tom Brady et Patrick Mahomes ne peut que ravir les fans de NFL. Le premier a 43 ans et possède le palmarès le plus impressionnant de l'histoire de cette ligue. Le second a 25 ans et est la nouvelle grande figure de ce sport. Celui qui, on se mouille un peu, pourrait d'ici quelques années entrer dans la compétition pour le titre du plus grand quarterback de l'histoire. Mais ce duel entre les Bucs et les Chiefs est aussi très ancré dans le présent puisqu'il oppose deux prétendants aux play-offs et même au Super Bowl qui se déroulera dans le même stade. Assistera-t-on ce dimanche à la répétition générale du plus grand match de l'année ? Difficile à dire. Mais dans quelques décennies, les archives des rencontres entre Tom Brady et Patrick Mahomes pourraient prendre de la valeur. Vous pourrez alors raconter à vos petits-enfants que vous avez vu ces matchs !Notre pronostic : victoire des Chiefs

Green Bay Packers – Chicago Bears – Lundi 30/11 à 2 h 20

Ces deux équipes représentent ensemble 200 ans d'histoire. Elles existaient en effet déjà lors de la création de la NFL en 1920. La rivalité entre les Packers et les Bears n'est pas feinte. Si Chicago a empilé les trophées dans les années 30 et 40, Green Bay a pris l'ascendant lors des dernières décennies en remportant notamment quatre titres depuis la création du Super Bowl, dont les deux premiers disputés en 1966 et 1967. Dans le même temps, Chicago n'a remporté le Super Bowl qu'une seule fois, c'était en 1985.Actuellement en tête de la NFC Nord devant les Bears, les Packers feraient un grand pas vers le titre de division en s'imposant ce lundi. Avec trois victoires d'avance sur leurs poursuivants, ils auraient de quoi voir venir. Pour cela, Green Bay devra une fois de plus compter sur Aaron Rodgers pour contourner la défense de Chicago, le principal (le seul ?) point fort de l'équipe. Face à des Bears presque inexistants offensivement depuis le début de la saison, la défense des Packers a les armes pour résister. (Photo : Aaron Rodgers et Khalil Mack)Notre pronostic : victoire des Packers Suivez la NFL sur Proximus Pickx via Eleven Sports !

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top