Il fait partie des joueurs étrangers qui ont marqué notre compétition. Mais à 40 ans, Marcin Wasilewski a décidé de ranger ses crampons. L’ancien joueur d’Anderlecht aura eu une belle carrière, quoi que chahutée.
194. C’est le nombre de matchs que Marcin Wasilewski aura disputé pour Anderlecht entre 2007 et 2013. Le Polonais, arrivé du Lech Poznan, est rapidement devenu une valeur sûre au poste d’arrière-droit des Mauves. Mais c'est surtout son caractère et son courage qui en ont fait une icône du Parc Astrid.

Une blessure mémorable

En août 2009, sa carrière avait failli s’arrêter lors d’un clasico tristement resté dans les mémoires. Ce jour-là, l’international polonais subit un tacle d’Axel Witsel. Bilan : double fracture ouverte du tibia-péroné. Il ne rejouera pas avant le mois de mai 2010.

Et malgré les années, Wasyl reste au club. Ce n'est qu’en 2013, après 4 titres de champion (2007, 2010, 2012, 2013) et 1 Coupe de Belgique qu’il quitte la Belgique pour Leicester City. Mais Anderlecht restera gravé en lui, à l’image du tatouage représentant l’emblème du club qu’il s’est fait faire.

Champion d’Angleterre

Le Polonais a déjà 33 ans quand il rejoint l’Angleterre. Leicester est alors en D2. Avec les Foxes, Wasilewski remporte le titre de Championship en 2014. Il aide son nouveau club à se maintenir la saison suivante.

Et puis, il y a cette saison 2015-2016 improbable, incroyable. Personne ne donne cher de la peau des Foxes malgré leur brillant sauvetage la saison précédente. Qu’importe, Wasyl et ses équipiers déjouent tous les pronostics et vont chercher le premier titre de Premier League de leur histoire. Le Polonais n’a que peu joué cette saison-là, pas assez même pour être officiellement champion selon la FA. Mais ce titre est quand même le sien.

En 2017, Wasyl retourne en Pologne, 10 ans après l’avoir quittée, pour s’engager avec le Wisla Cracovie. Sans club depuis la fin de son contrat cet été, il a donc décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur.

Pilier de l’équipe nationale

Mais il n’y a pas qu’en club que la carrière de l’ancien Anderlechtois aura été belle. Avec l’équipe nationale, Wasyl compte 60 sélections pour 2 buts. C’est en 2002 qu’il aura honoré sa première cap, à l’occasion d’un match contre le Danemark. Son premier but tombe lui en 2006 contre les Emirats Arabes Unis.

En 2008, il est appelé pour disputer l’Euro en Suisse et en Autriche, le premier auquel participe la Pologne. Même chose en 2012 pour l’Euro en Pologne et en Ukraine. Wasyl est alors le doyen des Aigles Blancs. Les deux fois, la Pologne est éliminée dès la phase de poule en terminant dernière. Mais l'ancien roc d'Anderlecht aura pu vivre son rêve...