‘The Town’, le film de Ben Affleck qui a inspiré de vrais braqueurs

Ce lundi soir, La Une diffuse ‘The Town’, un thriller noir et palpitant qui suit une bande de braqueurs professionnels qui préparent minutieusement leurs coups. Le film de Ben Affleck est si réaliste que de réels criminels s’en sont inspirés pour commettre leur vol. 

Après le succès de ‘Gone Baby Gone’, Ben Affleck remettait le couvert en 2010 avec ‘The Town’. L’acteur passé derrière la caméra réalisait un film centré sur un gang de braqueurs de Charlestown, un quartier de la ville de Boston. Ces criminels ultra-préparés se vantent de réussir leurs braquages sans jamais se faire prendre et sans le moindre dommage collatéral, entendrez sans victime.

Doug, le leader de la bande incarné par Ben Affleck lui-même, considère ses coéquipiers comme sa famille, et donc sa seule attache. Mais lors d’un énième braquage, son "frère" Jem prend en otage la directrice de la banque Claire Keesey. Ils finissent par la relâcher, mais Doug craint qu’elle ne soit capable de les reconnaître, même s’ils portaient des masques. Il décide alors d’approcher de Claire, sans lui révéler sa véritable identité, afin de vérifier qu’elle ne dira rien de compromettant à la police. Mais au fil de leurs rencontres, une certaine attirance va naître entre eux… 

'The Town’ est un chef d’oeuvre de thriller à suspens. Pour son deuxième long-métrage, Ben Affleck imprime encore un peu plus son style: des intrigues noires et dramatiques, des personnages ambigus et une esthétique sombre. Le film a donc logiquement séduit le public, y compris… de vrais braqueurs!

Quelques années après la sortie de ‘The Town’, un trio de cambrioleurs de New York a imité le mode opératoire des personnages pour leur propre délit. Pour perpétrer leur braquage, ils se sont procurés des masques en silicone ultra-réalistes créés par une société de maquillage professionnel. Ensuite, ils ont montré à l’un des employés de la banque une photo de sa maison pour le convaincre de coopérer. Les trois hommes ont enfin déversé de la javel partout sur la scène pour effacer leurs traces ADN avant de se déguiser en policiers pour évacuer les lieux discrètement. Tous ces procédés sont effectivement utilisés dans le film par Doug et ses acolytes.

Résultat: les braqueurs de New York ont réussi à voler 200 000 dollars. Merci Ben Affleck, donc! Mais pas si vite… Les trois hommes seront finalement retrouvés par les autorités à cause d’une stupide erreur de l’un d’entre eux. Il a en effet envoyé un message de remerciement à la société fabriquant les masques, pour souligner l’ "incroyable réalisme" des déguisements. La police fera le lien avec le braquage et demandera les coordonnées de l’acheteur à l’entreprise, ce qui permettra de condamner le trio. Cette histoire nous montre que, parfois, c’est bien la réalité qui imite la fiction!

‘The Town’ est à voir ce soir à 22h20 sur La Une.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top