2020 fut loin d’être un grand cru pour l’équipe nationale croate. Seulement deux victoires en sept matchs, c’est un bilan plus que médiocre pour le finaliste de la dernière Coupe du monde. Pire, la Croatie bataillera ce soir, contre le Portugal, pour éviter une relégation en division B de la Ligue des Nations. Comment expliquer ce tel déclin de l’équipe aux damiers?

Alors qu’elle nous avait habitué à jouer les premiers rôles ces dernières années, la Croatie pourrait tomber bien bas ce soir. Son dernier match de l’année aura une allure de couperet pour les hommes de Zlatko Dalic. Les Croates sont actuellement 3e du groupe 3, à égalité de points (3) avec la Suède. S’ils font moins bien que les Jaune et Bleu, ils seront reversés en division B de la Ligue de Nations. Il s’agirait d’une énorme déconvenue pour cette équipe qui avait surpris tout le monde par son fantastique parcours en Russie en 2018. Les Croates avaient séduit par leur jeu spontané, leur abnégation et leur courage. On se rappelle leusr trois matchs d’affilée joués jusqu’aux prolongations, en huitièmes, quarts et demi-finales.

Mais depuis, la Croatie affiche un terne visage. Certes, Luka Modric et les siens ont réalisé une campagne plutôt correcte lors des qualifications pour l’Euro 2020, terminant à la première place de leur groupe. Mais leur poule était relativement abordable, et des résultats surprenants contre la Hongrie (défaite 2-1), l’Azerbaïdjan (1-1) ou encore le Pays de Galles (1-1) sont venus semer le doute. 

Des doutes que l’année 2020 est venue confirmer. Versée dans un groupe avec la France et la Portugal en Ligue des Nations, la Croatie était attendue dans le rôle d’outsider capable de voler la vedette aux deux ‘grands’. Or, elle n’a été que l’ombre d’elle-même. Défaite 4-1 contre le Portugal, puis 4-2 contre la France et enfin 2-1 contre la Suède. Comme l’été 2018 semble loin pour les Croates… 

Une génération en déclin

Comment expliquer cette méforme? Tout d'abord, la Croatie est venue au Mondial en Russie avec une génération de talents à son apogée: Modric, Rakitic, Perisic, Mandzukic, et d'autres encore. Or, beaucoup de ces joueurs ne sont plus à leur niveau. Luka Modric, le meilleur joueur croate et Ballon d’Or 2018, n’est plus en état de grâce. À 35 ans, le milieu de terrain traverse une mauvaise passe au Real Madrid, où il n’est plus titulaire. Idem pour Ivan Perisic, victime de plusieurs blessures en 2019-2020 au Bayern et qui tente de se relancer à l’Inter.

D’autres piliers ont quitté la sélection. Ivan Rakitic, incontournable leader depuis des années, a annoncé sa retraite internationale en septembre dernier. Le gardien Danijel Subašic avait, quant à lui, fait ses adieux à l’issue de la dernière Coupe du monde. Or, il était lui aussi, par son expérience et son caractère, un des tenors de la sélection.

Tous ces joueurs insufflaient à la Croatie la grinta qui avait tant séduit en 2018. Aujourd’hui, l’équipe aux damiers peine à trouver son énergie en leur absence. Alors que le milieu de terrain était l’immense atout des Croates, ce secteur du jeu est bien moins flamboyant. Si Modric reste capable de merveilles, les Kovacic, Pasalic et Vlasic ont du mal à convaincre. Marcelo Brozovic, le joueur de l’Inter, semble être une option intéressante pour le coach Zlatko Dalic. Malheureusement, il sera forfait contre la Suède en raison d’un test positif au Covid-19.

Certes, une nouvelle génération arrive, incarnée par Josip Brekalo (22 ans) et Marin Pongracic (23 ans) tous deux titulaires à Wolfsburg, ou encore Duje Caleta-Car (24 ans), titulaire à Marseille. Mais il faudra du temps avant qu’elle s’installe. En attendant, la Croatie va devoir trouver des solutions pour maintenir la barque à flot. À commencer par ce soir, contre le Portugal.

Suivez Croatie-Portugal en direct ce mardi soir à partir de 20h35 sur Eleven Sports 2, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.