En disgrâce chez les Bleus depuis une paire d’années, Adrien Rabiot faisait pourtant partie, à la surprise générale, de la sélection annoncée par Didier Deschamps pour les derniers rendez-vous de Ligue de Nations. À la Juventus, le milieu de terrain a pris une nouvelle dimension et le coach français a décidé de lui donner une seconde chance. Bien lui en a pris, car Rabiot pourrait être amené à jouer un grand rôle en équipe de France. 

La France affronte la Suède ce mardi soir en Ligue des Nations. Ce dernier match n’aura pas d’enjeu pour les Bleus, qui sont assurés de terminés en tête du groupe 3. Après leur victoire 1-0 contre le Portugal, ils disposent de 13 points, soit trois de plus que Cristiano Ronaldo et les siens. Même en cas de défaite de la France et de victoire du Portugal contre la Croatie (3e avec 3 pts), les Bleus seront premiers du groupe. En effet, les deux nations seront départagées par les résultats lors des confrontations directes, qui sont à l’avantage des Français.

On s’attend donc à ce que Didier Deschamps fasse tourner son effectif, afin de tester certains joueurs de son noyau. Mais s’il y a bien un enseignement que le sélectionneur français peut déjà tirer, c’est qu’il dispose d’une nouvelle option très intéressante au milieu de terrain: Adrien Rabiot.

En 2018, le joueur avait claqué la porte de l’équipe de France. Très déçu de ne pas être repris dans la liste des 23 de Deschamps pour le Mondial, Rabiot avait écrit au sélectionneur pour lui signifier qu’il refusait son rôle de suppléant, et qu’il se tenait plus à disposition de l’équipe de France. Inutile de dire que cette réaction à couper toute envie à ‘DD’ de rappeler le joueur chez les Bleus.

Mais il ne faut jamais dire jamais. Le 27 août 2020, à la surprise générale, Didier Deschamps a convoqué Adrien Rabiot pour des rencontres de Ligue des Nations. Les deux hommes se sont appelés, prêts à repartir sur de nouvelles bases. Si on s’imagine que le joueur a fait son retour sur la pointe des pieds dans les couloirs, il a au contraire brillé sur le terrain. Titularisé contre le Portugal samedi, Rabiot a impressionné par son volume et son intelligence de jeu, ses touches de balle et sa capacité à aller de l’avant. Deux ans après son dernier match en bleu, il semble être un autre joueur. 

Et pour cause, Rabiot a beaucoup appris depuis. Parti à la Juventus à l’été 2019, le milieu de terrain a pris une autre dimension et acquis une confiance qui lui faisait défaut. "Le fait d'avoir changé d'environnement, de club, de pays: tout cela m’a fait grandir (…) Je me sens beaucoup mieux", a-t-il expliqué au micro de Téléfoot, sur TF1. Conscient de sa chance d’être retour en sélection, Rabiot ne compte pas refaire les mêmes erreurs: "Je ne lâcherai cette place pour rien au monde: je n'ai pas envie de sortir de ce groupe". À un an de l’Euro, le retour de Rabiot est une excellent nouvelle pour l’équipe de France, qui cherche encore des solutions au milieu de terrain.

La Suède pour éviter la relégation

Si les Bleus auront l’opportunité de faire tourner, ce ne sera pas le cas de leur adversaire. La Suède, 3e ex aequo avec la Croatie, devra faire mieux que cette dernière pour éviter la dernière place du groupe, synonyme de relégation vers la division B. Les Suédois ont battu Luka Modric et les siens samedi dernier (2-1), grâce à des buts de Danielsson et de Dejan Kulusevski. Le jeune talent de la Juventus a marqué son premier but avec le maillot national. Nul doute qu’il sera suivi de beaucoup d’autres, tant le joueur est promis à un bel avenir. 

La sélection suédoise est tiraillée entre une panoplie de joueurs vétérans (Marcus Berg, 34 ans, Lustig, 33 ans, Larsson, 35 ans) et la génération de jeunes pépites qui arrivent en équipe nationale: Kulusevski (20 ans), Alexander Isak (21 ans), Mattias Svanberg (21 ans). La transition est en cours, l’expérience des plus âgés aidant à faire grandir les novices. Et il se pourrait donc bien qu’un jour, la Suède nourrisse de grandes ambitions en Europe. Le match contre les Bleus sera un premier test. 

Suivez France-Suède en direct ce mardi soir à partir de 20h35 sur Eleven Sports 2, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.