One day, one goal: Dado Pršo célèbre son anniversaire avec un quadruplé en C1

Le choix d'un cadeau d'anniversaire est parfois très compliqué. Quoi qu'il se passe, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. La preuve encore avec l'ancien attaquant Dado Pršo qui s'est offert un quadruplé avec l'AS Monaco en Ligue des champions en 2003 le jour de ses 29 ans.

Ancien international croate, Dado Pršo fait les beaux jours de l'AS Monaco de 1999 à 2004. Imposant physiquement, le buteur d'1m90 pèse alors de tout son poids sur les défenses adverses. Son flair devant la cage permet notamment aux Monégasques d'être sacrés champion de France à l'entame du deuxième millénaire.

Malheureusement, une blessure récurrente au genou le force à se faire opérer début 2002, ce qui le prive de nombreux mois de compétition. Le natif de Zadar revient alors aux affaires en toute fin d'année et inscrit directement deux buts pour ses deux premiers matchs en Ligue 1. Il empile finalement pas moins de 12 quilles en 20 rencontres de championnat. Ses performances permettent au club du Rocher de terminer à la deuxième place du classement derrière Lyon et de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions.

Un coup du chapeau en 20 minutes

Pour l'édition 2003-2004, Monaco surprend l'Europe du football par ses performances. Placés dans le groupe C, composé du Deportivo La Corogne, du PSV Eindhoven et de l'AEK Athènes, les hommes de Didier Deschamps doivent batailler ferme pour terminer en tête de leur groupe avec une seule unité d'avance sur les Espagnols, deuxièmes grâce aux confrontations directs, et les Néerlandais.

Les coéquipiers de Dado Pršo doivent notamment leur qualification à une performance exceptionnelle réalisée à domicile contre les Galiciens. Le Depor, emmené par Juan Carlos Valerón et Diego Tristán, reste sur une victoire sur le fil au Riazor contre le club de la principauté. Monaco le sait: le succès est impératif pour viser la tête du groupe. La première mi-temps monégasque est alors sensationnelle. Après des buts de Jérôme Rothen et de Ludovic Giuly, Dado Pršo plante pas moins de trois roses en 20 petites minutes. Deux réalisations de la tête, une du pied droit, le Croate est inarrêtable le jour de son 29ème anniversaire.

Un parcours incroyable

Si les Espagnols réussissent à inscrire deux buts au cours de la première mi-temps, Monaco repart de plus belle en seconde période. Jaroslav Plašil porte le marquoir à 6-2 avant que Pršo, d'un tir du pied droit dans la surface, n'aggrave un peu plus le score. Finalement, les deux équipes se quitteront sur un incroyable 8-3 ! Jusqu'à Dortmund- Legia Varsovie (8-4) en 2016, il s'agira du match le plus prolifique de l'histoire.

Par la suite, Monaco se hissera jusqu'en finale de la Ligue des champions en éliminant sur sa route, entre autres, le Real Madrid et Chelsea. Au cours de la compétition, Pršo inscrit en tout 7 buts en 11 rencontres. Malheureusement pour le Croate, monté en cours de match, Porto et José Mourinho se montreront trop forts en finale en s'imposant 0-3 à Gelsenkirchen.

Toujours plus de buts mémorables? Revivez le missile de Mesut Özil contre le Ghana en 2010.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top