Cinq choses à savoir sur ‘Casino Royale’

En 2006, Daniel Craig endossait pour la première fois le smoking de James Bond, les producteurs désirant insuffler un renouveau à la saga. Un pari pas gagné d’avance mais réussi, puisque ‘Casino Royale’ est aujourd'hui unanimement considéré comme l’un des meilleurs films de la franchise. Voici cinq anecdotes autour du film.

La première de Daniel Craig

En 2004, EON Productions se met à rechercher le successeur de Pierce Brosnan pour prêter ses traits au célèbre agent. Bluffée par sa performance dans ‘Layer Cake’, la productrice Barbara Broccoli jette son dévolu sur Daniel Craig, alors que les noms de Hugh Jackman, Colin Farrell, Henry Cavill ou encore Eric Bana circulaient également. C’est Pierce Brosnan en personne qui persuade Craig d'accepter le rôle et en octobre 2005, il devient le sixième agent 007.

Mais s’il est aujourd’hui très apprécié des fans de la saga, ce ne fut pas directement le cas. Jugé trop petit, manquant de charme et de charisme, trop bien bâti… Les critiques pleuvent et un site internet est même créé pour protester contre Daniel Craig dans le costume de 007. Mais l'acteur parviendra à mettre tout le monde d'accord. 'Casino Royale' sort en salles en novembre 2006 et surprend. Le film arrive en tête du box-office, il devient alors le plus gros succès de la franchise et, surtout, les critiques sont élogieuses.

Tarantino voulait réaliser le film

Si ‘Casino Royale’ fut le deuxième film de la saga réalisé par Martin Campbell, Quentin Tarantino a bien failli en être aux commandes. Le réalisateur américain nourrissait cette idée depuis pas mal d’années et en octobre 2003, il explique qu’il souhaite réaliser le film avec Pierce Brosnan en adaptant le côté sombre du personnage de James Bond. Mais les producteurs déclinent plusieurs fois sa proposition et se tournent finalement vers Martin Campbell. On aurait tout de même aimé voir ce qu’un ‘James Bond’ réalisé par Tarantino, qui adore mêler le gore et le kitsch, aurait donné comme résultat!

Le premier roman de Ian Fleming

‘Casino Royale’ est le premier roman de l’écrivain britannique Ian Fleming sur l’agent 007. Tombé amoureux de la Jamaïque dès sa première visite sur l’île, Fleming y fait construire une maison en 1946, qu'il nomme GoldenEye. C'est là, pendant ses vacances annuelles, qu’il rédigera toutes les aventures de James Bond, à commencer par 'Casino Royale' en 1952. Le roman a été adapté deux fois avant la version de 2006. D’abord en 1954 dans un téléfilm de William H. Brown Jr., avec Barry Nelson dans le rôle de James Bond. Puis en 1967, dans un film parodique avec David Niven, Peter Sellers, Orson Welles et Ursula Andress.

La révélation Mads Mikkelsen

Après des débuts remarqués dans son pays d’origine, l’acteur danois est choisi pour incarner Le Chiffre, le premier méchant de la saga James Bond. "Les scénarios qui m'attirent sont ceux où mon personnage peut avoir des secrets, alors jouer Le Chiffre, un homme qui n'a pas de nom, était la perfection!”, raconte-t-il. Ce rôle lui offre une visibilité mondiale qui lui permettra de se faire une place dans le paysage cinématographique international.

Aux quatre coins du globe

La traque du Chiffre, le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, a fait voyager Bond. Le tournage de ‘Casino Royale’ s'est en effet déroulé aux quatre coins du monde. Des Bahamas à Prague, en passant par la ville thermale tchèque de Karlovy Vary, le Lac de Côme en Italie, Venise, Miami et la Grande-Bretagne avec, entre autres, un passage par les célèbres studios de Pinewood, spécialement dédiés aux films de la saga 007.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top