Les Diables Rouges ont pris leur revanche hier sur la Suisse après la lourde défaite de 2018 en Ligue des Nations. Au terme d'un duel peu spectaculaire, les Belges l'ont emporté 2-1. Proximus Pickx sélectionne pour vous les enseignements à tirer de cette rencontre.
Malgré un sentiment de revanche, les Diables Rouges débutaient de la plus mauvaise des manières leur match amical contre la Suisse. Après à peine un quart d'heure de jeu, les Belges encaissaient un premier but des oeuvres d'Admir Mehmedi. L'erreur de jugement de la trajectoire de la balle de la part de Sebastiaan Bornauw était, en effet, fatale pour Simon Mignolet.

Le moins que l'on puisse écrire, c'est que le défenseur de Cologne ne réalise pas un départ rêvé en équipe nationale. Son erreur face à la Suisse n'était pas la première puisqu'il avait permis à la Côte d'Ivoire, pour sa première titularisation, de revenir dans le coup grâce à un penalty bêtement concédé.

Heureusement pour lui, la Belgique a ensuite redressé la barre. "Sebastiaan est encore jeune", relativisait le sélectionneur national Roberto Martinez. "Cela fait partie du jeu et il en tirera des leçons."

Le retour de Foket

Dans le rayon des satisfaction, on ne peut pas passer à côté de la performance de Michy Batshuayi. L'attaquant de Crystal Palace s'est à nouveau distingué avec un doublé et a montré qu'il était bien le remplaçant numéro 1 de Romelu Lukaku. L'ancien joueur du Standard compte désormais un bilan incroyable de 21 buts en à peine 32 matches.  "Michy est un attaquant très réaliste : quand il a le ballon dans la boîte, il ne voit que le but. Parfois c'est positif, parfois un peu moins (rires). Mais vous savez qu'il peut toujours marquer, donc vous le cherchez", a déclaré Youri Tielemans à l'issue du match.

D'ailleurs, Tielemans fut le véritable dynamiteur du jeu des Diables. Seul changement côté belge au début de la deuxième mi-temps, il a sublimer ses coéquipiers de par son jeu rapide et vertical. Il a également offert l'assist à Batshuayi sur l'égalisation.

Enfin, les téléspectateurs ont pu voir à l'oeuvre trois débutants. Titularisé d'entrée de jeu, Dodi Lukebakio s'est montré à son avantage même s'il doit encore trouver les bons automatismes avec ses partenaires. Hannes Delcroix et Charles De Ketelaere sont eux entrés en cours de match. Thomas Foket, pour sa part, a effectué son retour après 3 ans et demi d'absence. Des problèmes cardiaques et un transfert au Stade de Reims l'ont éloigné de l'équipe nationale mais il semble revenir aux affaires. L'arrière droit pourrait être une solution de rechange à Thomas Meunier et Timothy Castagne.