'La Couleur pourpre', le film qui a lancé la carrière de Whoopi Goldberg

L'actrice Whoopi Goldberg souffle aujourd’hui ses 65 bougies. Incontournable à Hollywood, l'Américaine a enchaîné les tournages tout au long de sa carrière, pour connaître son apogée au début des années 90. En 1985, elle se révélait au grand public grâce à son rôle de Celie dans le film ‘La Couleur pourpre’ de Steven Spielberg.

Avant d’entrer dans le monde du cinéma par la grande porte, Whoopi Goldberg, Caryn Elaine Johnson de son vrai nom, enchaîne les petits boulots. Elle s’essaye en parallèle au théâtre et joue dans plusieurs pièces à Broadway. Son talent ne passe pas inaperçu et un certain Steven Spielberg lui propose un premier rôle au cinéma en 1985 dans son adaptation cinématographique du roman ‘La Couleur pourpre’ d'Alice Walker.

Le réalisateur à succès voit en elle l’actrice idéale pour incarner Celie, une jeune femme noire américaine au début du XXe siècle vivant dans le sud des Etats-Unis. Le long-métrage retrace sa vie pendant 40 ans, entre les abus de son père, la violence de son mari, sa relation avec sa sœur et ses enfants et enfin son courage pour se défendre avec l'aide de deux autres jeunes femmes.

La reine de la comédie

S’il n’évite pas la controverse – certaines critiques dénonçant le fait qu’un homme blanc raconte l'histoire d'une tragédie familiale afro-américaine –, le film rencontre un franc succès et est nominé pour onze Oscars. La performance de Whoopie Goldberg, en particulier, est acclamée: l’actrice décroche un Golden Globe et une nomination pour l’Oscar de la meilleure actrice.

Difficile de rêver de meilleurs débuts pour l’actrice, qui jouit d’emblée d’une renommée internationale. Ce premier grand rôle dramatique contraste toutefois avec le reste de sa filmographie, qui sera majoritairement placée sous le signe de la comédie. Goldberg jouera en effet ensuite dans un nombre impressionnants de comédies, dont ‘Sister Act’ est sans doute la plus illustre. En 1992, l’actrice campe la chanteuse Dolorès Van Carter, qui se réfugie dans un couvent après avoir été témoin d’un meurtre. Elle reprendra son rôle un an plus tard, pour le deuxième volet de la saga, dont un troisième opus est d'ailleurs en préparation.

Une filmographie impressionnante

Mais son plus grand succès reste certainement ‘Ghost’ (1990), un film fantastique romantique dans lequel elle vole presque la vedette à Patrick Swayze et Demi Moore. Goldberg y interprète Oda Mae Brown, une voyante charlatan qui fait semblant de communiquer avec les esprits pour arnaquer ses clients, mais découvre ensuite qu’elle possède de vrais pouvoirs surnaturels. Cette performance lui vaudra un Oscar, une reconnaissance historique puisque ce n’était que la deuxième fois dans l'histoire du cinéma qu'une actrice afro-américaine remportait la statuette.

Depuis la fin des années 1990, celle qui fut la première femme à avoir l'honneur de présenter la cérémonie des Oscars – elle le fera quatre fois – a progressivement délaissé les grosses productions hollywoodiennes pour se consacrer à de plus petits rôles, ainsi qu’aux séries télévisées. Elle a aussi prêté sa voix à de nombreux personnages de films d’animation, comme dans ‘Le Roi lion 3’ ou ‘Toy Story 3’. Malgré son immense filmographie, l’actrice n’est manifestement pas encore lassée, puisqu’elle sera prochainement à l’affiche de la mini-série ‘Le Fléau’, adaptée d’un roman de Stephen King de 1978. Joyeux anniversaire Whoopi!

Le film 'La Couleur pourpre' avec Whoopi Goldberg est disponible dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue à la demande de Proximus Pickx ? Appuyez sur le bouton « On demand » ou « Shop » de votre télécommande !

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top