L’Espagne se déplace en Suisse ce samedi pour le 5e match du groupe 4 de la Ligue des Nations A. La jeune génération espagnole commence à s’installer petit à petit autour de rescapés de la Coupe du monde 2010 qui avait débuté par une défaite… face à la Suisse.

 

Le groupe 4 de cette Ligue des Nations A reste assez ouvert alors qu’il reste deux matchs à disputer. L’Espagne compte 7 points, soit un de plus que l’Allemagne et l’Ukraine. La place pour le Final Four de cette Ligue des Nations est donc convoitée. 

Pour cet ultime rassemblement, l’Espagne de Luis Enrique affiche une sélection balancée entre des joueurs très expérimentés, expérimentés, et une relève plus que prometteuse. 

Pour le premier rendez-vous de cette Ligue des Nations il y a quelques semaines, le sélectionneur espagnol a fait appel à pas moins de 7 nouveaux venus en équipe nationale : Ansu Fati (FC Barcelone), Sergio Reguilon (Séville FC), Mikel Merino (Real Sociedad), Eric Garcia (Machester City), Adama Traoré (Wolverhampton) Ferran Torres (Manchester City) et Oscar Rodríguez (Leganés). 

Parmis ces nouveaux, auxquels on peut ajouter Marcos Llorente (Atlético Madrid) pour les matches à venir, aucun n’a plus de 25 ans. Si l’on creuse quelque peu, Garcia (19 ans), Torres (20 ans) et Fati (18 ans), on se rend bien compte que l’avenir de la Roja est assuré. Même si Fati est écarté des pelouses pour quelques mois en raison d’une blessure au ménisque, il devrait entrer en ligne de compte pour l’Euro 2021

Autour de ces jeunes et néophytes en sélections, du beau monde ! Ramos, Piqué, Busquets et Navas, champions du monde en 2010, qui sont de parfaits modèles pour ces jeunes. 

La Suisse, un mauvais souvenir comme déclic 

4 joueurs qui ont connu le premier match de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud face à la Suisse. Une rencontre, ultra dominée par l’Espagne qui a cumulé 75% de possession de balle et plus d’une vingtaine de frappes. Pourtant, grâce à un but de Gelson Fernandes peu après la pause, les Suisses créaient la première grande surprise de ce mondial face au favori et champion d’Europe en titre. 

Mais cette défaite n'allait être que bénéfique pour les hommes à l’époque de Vincente del Bosque qui allaient redescendre les pieds sur terre et surtout revoir leur copie. 

L’entraîneur espagnol va demander à ses hommes d’amener plus de variations dans le jeu avec un Tiki-taka renforcé qui allait faire des ravages jusqu’à amener la Roja sur le toit du monde. 

Ce samedi, le contexte du match sera différent mais les Espagnols devront malgré tout se méfier de cette équipe suisse qu’ils avaient battue 1-0 au match aller. 

Suivez Suisse - Espagne dès 20h35 ce samedi sur Eleven Sports 3, disponible dans le package All Sports de Proximus Pickx.