Le Sporting de Charleroi se déplace à Malines ce vendredi soir pour le compte de la 12e journée de Jupiler Pro League. Un match qui aura une saveur très particulière pour Jules Van Cleemput, qui évoluait encore avec les Sang et Or il y a un mois.
"Ce sera un match très spécial", confiait Jules Van Cleemput le jour de son arrivée à Charleroi, évoquant déjà la rencontre contre son ancien club de ce vendredi 6 novembre. Arrivé le dernier jour du mercato au mois d’octobre, celui qui a passé huit saisons à Malines après avoir transité par l’académie du Beerschot et celle du Standard n’a pas dû attendre longtemps avant de faire son retour au stade Argos Achter de Kazerne.

Barré à Malines par le phénomène Issa Kaboré, prêté par Manchester City, Van Cleemput a débarqué à Charleroi avec la lourde tâche de remplacer Maxime Busi, parti à Parme. Le défenseur a directement été plongé dans le bain à Genk, avant de disputer son premier match entier de la saison contre le Cercle Bruges samedi dernier (3-0). Costaud dans les duels et capable d’apporter offensivement, comme il l’a montré en étant à la base du troisième but des siens, Van Cleemput a d’emblée prouvé son utilité.

De nouvelles solutions derrière

Mais le back droit de 23 ans sait qu’il ne pourra pas se reposer sur ses lauriers, puisqu’il devra désormais faire face à la concurrence avec Jon Flanagan, le dernier transfuge en date au Mambourg. Laissé libre par les Glasgow Rangers, le Britannique est surtout connu pour ses années passées à Liverpool, où il est passé professionnel et a découvert l’équipe première à 18 ans seulement.

Un joueur expérimenté (50 matches en Premier League) dont la polyvalence (il peut évoluer sur les deux flancs) devrait soulager le Sporting. Flanagan pourrait notamment permettre à Joris Kayembe de souffler quelque peu. L’ancien Nantais, devenu numéro un au poste de back gauche après le départ de Nurio, a en effet tout joué depuis le début de la saison.

Meilleure défense de l'élite

Ces deux arrivées viennent renforcer un secteur défensif carolo, emmené par la charnière centrale Dessoleil-Willems, déjà solide. Après un petit passage à vide, les troupes de Karim Belhocine ont renoué avec la victoire contre le Cercle, mais surtout avec les clean sheets, une première depuis quatre matches. Malgré la récente série de trois matches sans victoire, Nicolas Penneteau ne s’est retourné qu’à sept reprises en dix rencontres de championnat. Un record pour le club à ce stade de la compétition, qui peut se targuer d’avoir la meilleure défense de Pro League.

A Malines, les Zèbres entendent être à la hauteur de leur réputation et confirmer les signes de leur regain de forme. Mais gare à l’excès de confiance, car si la rencontre entre le leader et le 15e du classement semble déséquilibrée sur papier, les Malinwa ont repris des couleurs en allant accrocher le Club Bruges (2-2) sur ses terres. A 37 ans, Igor De Camargo, a également montré qu'il avait encore de beaux restes.

Suivez l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx. Le duel Malines-Charleroi est à voir ce vendredi 6 novembre à partir de 20h45 en direct sur Eleven Pro League 1.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.