On this Day: Michael Jordan jouait son premier match de NBA

Le 26 octobre 1984 restera à jamais dans les mémoires comme le jour où le meilleur joueur de basket de tous les temps est entré pour la première fois sur un parquet de NBA. Ce jour-là, Michael Jordan fêtait ses débuts tant attendus contre les Washington Bulllets.

Avec un titre de champion universitaire (avec les Tar Heels de la Caroline du Nord) et une médaille d’or olympique autour du cou, Michael Jordan pouvait faire ses débuts en NBA la tête haute. Il lui faudra attendre le 26 octobre 1984 pour fouler la première fois les parquets de la prestigieuse ligue de basket américaine. Et c’est sous une standing ovation qu’il fêtera ses débuts avec les Chicago Bulls. Le match contre les Washington Bullets (aujourd’hui rebaptisés les Washington Wizards) restera dans l'histoire comme le tout premier acte d'une carrière phénoménale.

Encore un peu dans l'ombre

Dans le Chicago Stadium, le troisième choix de la draft semble tout d’abord nerveux. Sa première tentative est brouillonne, mais le moteur se met progressivement en marche, malgré que MJ soit le seul Bull à être marqué par deux défenseurs. En 40 minutes jouées, Jordan totalise 16 points, 7 passes et 6 rebonds. À cela s’ajoute 4 turnovers et 2 interceptions. En outre, le n° 23 ne s’empêche pas de réaliser quelques-uns de ces fameux fadeaway

Malgré ces jolies stats, Michael Jordan reste dans l’ombre d'Orlando Woolridge (28 points) et de Quitin Dailey (25 points), qui regardent alors de haut le jeune rookie. Finalement, les Bulls s’imposent largement contre les Bullets sur un score de 109 à 93. Pour Jordan, ce match n’est qu’un début. Après un gros échec lors de sa deuxième apparition, le natif de Brooklyn se relance et inscrit 37 points lors du troisième match. La machine était lancée.

Une première année phénoménale

Pour sa première saison dans l’élite, ‘Air Jordan’ a obtenu une moyenne de 28,2 points, 6,5 rebonds et 5,9 passes décisives par match. De telles statistiques n’avait plus été vues chez un rookie depuis les débuts de Kareem Abdul-Jabbar en 1970. Elles lui ont logiquement valu le titre de Rookie de l’année en NBA cette année-là.

Les saisons suivantes, Michael Jordan allait continuer de marquer toujours plus l’histoire des Chicago Bulls et de la NBA. En près de vingt ans de carrière, MJ décrochera 6 titres de champions de NBA et 5 trophées de MVP.

 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top