Battu sur le fil à l'Olympiacos, Marseille devra tout faire pour prendre des points à domicile lors de la deuxième journée de Ligue des champions contre Manchester City. Si les Mancuniens sont favoris, les Français ne veulent pas baisser les bras pour autant.
Mathieu Valbuena aura fait mal à son ancienne équipe. Mercredi dernier, sur un dernier centre de Petit Vélo, l'attaquant égyptien Ahmed Hassan a offert sur le fil la victoire à l'Olympiacos au Pirée contre Marseille qui fêtait son retour dans la plus grande compétition européenne après sept ans d'absence. Les troupes d'André Villas Boas, premier club français à perdre 10 matches consécutifs en C1, auraient pourtant pu repartir avec les trois points mais ils se retrouvent désormais en queue de peloton en compagnie du FC Porto, défait logiquement à Manchester City.

Benjamin Mendy manque son retour à Marseille

Pep Guardiola et les siens sont évidemment les grands favoris du groupe C. Les Cityzens visent, comme depuis plusieurs années, une première victoire en Ligue des champions. Pour cela, les Mancuniens ont à nouveau investi en défense, objet de tous les maux des coéquipiers de Kevin De Bruyne saison après saison. Ruben Dias est ainsi arrivé pour 70 millions d'euros en provenance de Benfica.

Face à Marseille, plusieurs profils défensifs manqueront toutefois à l'appel. Fernandinho, blessé en fin de rencontre contre Porto, ne sera pas de la partie. Il en va de même pour Benjamin Mendy, souffrant d'une blessure musculaire, qui ne pourra pas fêter son retour sur la Canebière après y avoir joué de 2013 à 2016. Manchester City sera toutefois suffisamment armé pour tenir le choc. Dans les rangs marseillais, Dimitri Payet, toujours muet en Ligue des champions, est attendu au tournant. Et pourquoi pas imiter les exploits de Lyon ces dernières saisons ?

Le Real Madrid doit se ressaisir

Presque humilié sur sa pelouse par le Shakhtar Donetsk, privé de près de 10 joueurs clés, lors de la première journée, le Real Madrid se déplace au Borussia Mönchengladbach avec un sentiment de revanche. La Maison Blanche devra ramener les trois points d'Allemagne sous peine de se mettre encore un peu plus en danger dans un groupe compliqué. Thibaut Courtois et les siens devront, en effet, lutter aussi face à l'Inter Milan de Romelu Lukaku, en état de grâce, pour se hisser au tour suivant.

Dans les autres rencontres de mardi, l'Atalanta voudra notamment confirmer à domicile sa belle mise en route contre l'Ajax Amsterdam dans un choc qui s'annonce prometteur. Le Bayern Munich se déplacera au Lokomotiv Moscou tandis que l'Atlético Madrid de Yannick Carrasco tentera de se reprendre face au FC Salzbourg.

Le calendrier de la deuxième journée de Ligue des champions:

Mardi:

Shakhtar Donetsk-Inter Milan: à partir de 18h45 sur Proximus Sports 2
Lokomotiv Moscou-Bayern Munich: à partir de 18h45 sur Proximus Sports 3
UCL Multi Live: à partir de 20h45 sur Proximus Sports 1
Borussia Mönchengladbach-Real Madrid: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 2
Marseille-Manchester City: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 3
Atalanta-Ajax: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 4
Liverpool-Midtjylland: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 5
Atlético Madrid-FC Salzbourg: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 6
Porto-Olympiacos: à partir de 20h50 sur Proximus Sports 7


Suivez l'intégralité de la Champions League sur Proximus Sports, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.