Ce dimanche, le Standard de Liège se déplace à Saint-Trond. Un déplacement qui marquera un cap dans la carrière du jeune Arnaud Bodart puisqu’il disputera, déjà, son 50e match sous la vareuse rouche.
A 22 ans, Arnaud Bodart est occupé à se forger un prénom à Sclessin. Si son oncle est une légende du club, le jeune gardien de but entend bien s’en détacher pour écrire sa propre histoire, celle d’un gamin du club arrivé jusqu’en équipe première.
 
Installé entre les perches du Standard, Arnaud Bodart va prochainement disputer son 50e match avec l’équipe première (43 en championnat, 6 en Europa League jusqu’à présent). Ce sera ce dimanche, à Saint-Trond. Un déplacement loin d’être évident mais en quelques mois, le portier du Matricule 16 a grandement progressé.
 
Un des meilleurs de Belgique

Si la carrière de Bodart a démarré lors de la saison 2016-2017 où il disputa 2 rencontres durant les play-offs 2, c’est véritablement l’an dernier qu’il s’est installé comme titulaire. A la base, c’est Milinkovic-Savic qui aurait dû être chargé de prendre la succession de Memo Ochoa. Mais Michel Preud’homme a plutôt été convaincu par le jeune Bodart.
 
Rapidement, le portier a conquis ses galons de titulaire et le cœur des supporters. C’est qu’un Liégeois qui défend les cages du Standard, cela faisait un petit temps qu’on avait plus vu ça. La comparaison avec les Piot, Nicolay, MPH et… Bodart était toute trouvée.
 
Calme, intelligent, Arnaud Bodart a su progresser au fil des semaines et des matchs. Il a accumulé l’expérience et a pu montrer pourquoi son entraineur avait décidé de lui faire confiance. Aujourd’hui, c’est bien simple, Arnaud Bodart fait partie des meilleurs portiers du royaume. Si le Standard possède l’une des meilleures défenses du championnat, c’est aussi grâce à lui.
 
Le piège du Stayen

Contre Bruges le week-end dernier, Bodart a encore sorti quelques gros arrêts permettant au Standard de croire en l’égalisation. Souvent, le joueur de 22 ans a su se montrer décisif. Cela pourrait encore être le cas contre Saint-Trond.
 
Les Canaris ne pointent qu’à la 16e place, devançant Waasland et Mouscron. Mais gare à l’excès de confiance. Saint-Trond a déjà montré de belles choses cette saison et possède quelques joueurs intéressants, à l’image du Japonais Yuma Suzuki, auteur de 3 buts cette saison. Mais avec Bodart dans les cages, le Standard sait qu’il peut compter sur un véritable dernier rempart.

Suivez la rencontre entre Saint-Trond et le Standard ce dimanche à 18h15, ainsi que l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.