Le week-end footballistique a comme souvent donné lieu à de nouvelles discussions concernant des phases qui ont mené – ou pas – à un penalty. Tant à Standard-Bruges qu'à Anderlecht-OHL, plusieurs décisions ont fait polémique.
Le champion en titre brugeois semblait tenir le bon bout à Sclessin en menant 0-1 grâce à un but de Krépin Diatta jusque dans les toutes dernières minutes du match. Le Standard a souvent eu l'occasion de revenir au score, mais a pêché dans le dernier geste. Même lorsque les Liégeois se sont vu accorder un penalty à la suite d’un contact entre Brandon Mechele et Zinho Vanheusden, le gardien brugeois Simon Mignolet s’est dressé sur leur route.

Mais dans le temps additionnel, l’arbitre Nicolas Laforge a une nouvelle fois désigné le point de penalty en faveur des Rouches, suscitant là aussi beaucoup de discussions. Le centre de Duje Cop a rebondi sur le torse de Mats Rits avant de toucher son coude. Après avoir consulté les images du VAR, M. Laforge a accordé le penalty. Nicolas Gavory a permis aux siens d’arracher un point, il est vrai bien mérité.Van Driessche revient sur sa décision

A Anderlecht-OHL aussi, les supporters ont assisté à deux phases litigieuses. A l'heure de jeu, la frappe de Sascha Kotysch touche le bras de Lukas Nmecha dans les seize mètres anderlechtois. Les Louvanistes crient alors au penalty, mais l’arbitre Bram Van Driessche ne bronche pas.

Et pile au moment où Louvain revenait dans le match, alors qu’il était mené 0-2, les Mauves obtinrent quant à eux un penalty pour une faute de main de Derrick Tshimanga dans la surface, à la suite d’un centre de Percy Tau. L'arbitre a cette fois résolument pointé le point de penalty, mais est revenu sur sa décision après avoir regardé les images.Suivez l'intégralité du championnat de Belgique sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.