Absent pour cause de blessure, Eden Hazard a manqué cruellement à l'attaque des Diables Rouges face à l'Angleterre en Ligue des Nations. Roberto Martinez a utilisé plusieurs cartouches sans véritablement trouver la solution lorsque les Belges ont été mis en difficulté. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ?
Remplacer Eden Hazard est impossible. L'ailier gauche du Real Madrid fait partie des meilleurs joueurs du monde à son poste et la Belgique ne possède aucune arme en ses rangs capable de le suppléer qualitativement. Souffrant d'une lésion musculaire à la jambe droite, le numéro 10 des Diables Rouges n'a pas été en mesure d'honorer sa sélection. Face à un véritable casse-tête, Roberto Martinez a montré qu'il n'avait pas encore trouvé la solution pour faire oublier son meneur de jeu.

Kevin De Bruyne au four et au moulin

En l'absence d'Eden Hazard mais aussi de Dries Mertens (en quarantaine), contre l'Angleterre dimanche à Wembley, l'animation offensive belge reposait presque exclusivement sur Kevin De Bruyne. Le magicien de l'Etihad Stadium est, certes, beaucoup redescendu pour construire de l'arrière mais il a semblé en deçà des performances qu'on lui connait avec des pertes de balles inhabituelles. Aurait-il voulu trop en faire ?

En conférence de presse, la veille de la rencontre, le meneur de jeu de Manchester City avait pourtant prévenu: "Je ne peux pas prendre le rôle d'Eden, celui de Dries et le mien en même temps". Le manque de rendement de l'ancien joueur de Genk pourrait également venir de son état physique. Criant haut et fort que l'accumulation de matches devient excessive et pourrait causer des blessures, le natif de Tronchiennes semble souffrir mentalement de la situation. Et si, pour des raisons diverses, les deux stars de notre sélection ne sont pas au top, il devient difficile pour la Belgique de sortir du lot face aux grandes nations.

Carrasco, une solution crédible ?

Afin d'alimenter Romelu Lukaku, un des rares Belges à jouer à son niveau dimanche, Roberto Martinez avait décidé de faire confiance à Yannick Carrasco pour remplacer Eden Hazard à gauche. L'ailier de l'Atlético Madrid a bien débuté la rencontre et aurait pu ouvrir le score sans une situation préalable de hors-jeu. Cependant, il a disparu petit à petit de la circulation et il a manqué un face à face décisif à 2-1 sur une offrande de Kevin De Bruyne. Si le milieu offensif revient doucement à son meilleur niveau, il semble toutefois encore un peu trop tendre pour un poste de titulaire.

Les jeunes prodiges Jérémy Doku et Yari Verschaeren, montés en cours de jeu, n'ont pas non plus su apporter leur pierre à l'édifice. Les anciens pensionnaires de Neerpede doivent encore prendre de la bouteille pour échapper à la vigilance des colosses et rusés défenseurs internationaux. Si Leandro Trossard pourrait également être une solution, beaucoup s'interrogent sur la capacité de Roberto Martinez a changé son système de jeu en cours de match. Et si Michy Batshuayi était la clé ?

Suivez la rencontre entre l'Islande et la Belgique ce mercredi, à partir de 20h19, sur La Une.