Jeudi soir contre la Côte d'Ivoire, Leandro Trossard a fêté sa toute première titularisation avec les Diables Rouges, un mois après avoir disputé ses premières minutes sous le maillot noir-jaune-rouge. L'ancien ailier de Genk est-il définitivement lancé en équipe nationale?
Il lui a fallu attendre un peu moins de deux ans, mais Leandro Trossard a pu disputer ses premières minutes en tant que Diable Rouge lors du match de Ligue des Nations contre le Danemark le 5 septembre dernier. Jeudi, lors du match amical contre la Côte d'Ivoire (1-1), il a eu droit à sa première place de titulaire, dans une équipe certes très jeune et expérimentale. Néanmoins, l'ailier créatif de 25 ans a fait bonne impression, surtout en première mi-temps, en étant l’auteur de quelques belles actions sur le côté droit.

Une belle récompense pour le joueur, qui a très débuté sa saison dans son club anglais de Brighton & Hove Albion. Le Limbourgeois a tout joué jusqu'à présent et en quatre matches, il a déjà été inscrit un but, délivré une passe décisive et… touché trois fois le poteau contre Manchester United.

Une solution d’avenir?

Leandro Trossard était déjà sur le radar du sélectionneur national Roberto Martinez depuis la saison 2018-2019, au terme de laquelle il a fini champion avec le Racing Genk (22 buts et 11 passes décisives en 47 matches). Il avait été convoqué pour les rencontres contre l'Ecosse (septembre 2018) et Chypre (mars 2019), qu’il avait toutefois dû regarder depuis le banc.

Ses débuts en équipe nationale interviennent dans un timing idéal, alors que Martinez cherche des successeurs aux cadres de la génération dorée des Diables, qui ne seront pas éternels.

L'Euro dans le viseur

Mais cet indispensable rajeunissement aura d’abord lieu dans le compartiment défensif. Devant, seuls Dries Mertens (33 ans) et Nacer Chadli (31 ans) approchent lentement de la fin de leur carrière, tandis que Romelu Lukaku – s'il n’arrête pas sa carrière internationale après l’Euro 2020 – et un Eden Hazard en pleine possession de ses moyens restent des certitudes pour les années à venir.

Trossard entrera donc plutôt en concurrence avec Yari Verschaeren, Hans Vanaken, Dodi Lukebakio, Jérémy Doku et Alexis Saelemaekers pour obtenir une place dans le noyau de 23 joueurs qui se rendra à l’Euro l’été prochain. Les ambitions du joueur sont en tout cas claires: "Je ne veux pas être la cinquième roue du carrosse. Mais si vous me demandez maintenant ce que je veux, je vous réponds: je veux absolument être présent à l’Euro". Reste à voir si Martinez, en l'absence des frères Hazard, de Chadli (blessés) et de Dries Mertens (bloqué à Naples), lui donnera à nouveau l’occasion de s’illustrer contre l'Angleterre.

Suivez le duel entre l'Angleterre et la Belgique ce dimanche 11 octobre à partir de 17h sur RTL-TVI.