En grande forme en ce début de saison, Timothy Castagne a parfaitement réussi son intégration à Leicester City. Le Belge pourrait profiter de la méforme de son concurrent Thomas Meunier pour gagner ses galons de titulaire en équipe nationale.
Timothy Castagne n’a pas mis longtemps à trouver ses marques en Premier League, après avoir quitté l’été dernier l’Atalanta où, en trois saisons, il n’a jamais fait figure de titulaire indiscutable. Son choix de rejoindre Leicester City s’est rapidement révélé être un pari réussi. Avec son nouveau club, le défenseur réalise un début de saison tonitruant. Directement propulsé titulaire, il a déjà inscrit 1 but et délivré 2 passes décisives en quatre matches de championnat.

Castagne affiche aussi déjà une belle complicité avec ses coéquipiers en équipe nationale Youri Tielemans et Dennis Praet. La Belgian connection tient d’ailleurs une grande part dans l’excellent début de saison des Foxes, auteurs d’un séduisant bilan de 9 points sur 12, avec notamment une retentissante victoire à Manchester City (2-5) lors de la 3e journée.

Thomas Meunier n'est plus indiscutable

Ces débuts fracassants pourraient compliquer les plans de Roberto Martinez pour les rencontres à venir de Ligue des Nations contre l’Angleterre (11 octobre) et l’Islande (14 octobre), lui qui a fait de Thomas Meunier le titulaire indiscutable sur le flanc droit depuis plusieurs années. Pour le défenseur de Dortmund, l’acclimatation dans son nouveau club est un peu plus difficile.

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain connaît en effet des débuts compliqués dans la Ruhr, où ses prestations moyennes ne convainquent pour l’instant ni les observateurs ni les supporters, qui estiment qu’il est loin d’être à la hauteur de son prédécesseur, le Marocain Achraf Hakimi.

Une méforme qui pourrait faire pencher la balance en faveur de Timothy Castagne pour les échéances à venir et, qui sait, pour le futur. A 24 ans, l’ancien Genkois, qui n’a jamais déçu son sélectionneur lorsqu’il a fait appel à lui, semble sur le point de franchir un nouveau pallier en Angleterre et est désormais en mesure de revendiquer un autre statut que celui de doublure de luxe de Meunier. Sa polyvalence, critère cher à Martinez, constitue un autre atout de son jeu qui pourrait lui permettre d'occuper un rôle plus important au sein de l’effectif des Diables Rouges dans un futur proche.

Suivez Angleterre-Belgique ce dimanche 11 octobre dès 18h sur RTL-TVI et Belgique-Islande ce mercredi 14 octobre dès 20h45 sur La Une.