Les secrets de tournage du film 'À la poursuite d’Octobre rouge'

Cinéma | Ce mardi, à 20 heures, Club RTL diffuse 'A la poursuite d’Octobre rouge'. Un thriller sous-marin avec Sean Connery et Alec Baldwin dont nous vous dévoilons quelques secrets de tournage.

De Proximus

Partager cet article

Sorti en 1990, 'A la poursuite d’Octobre rouge' raconte l’histoire de marins soviétiques désirant passer à l’Ouest avec leur sous-marin. Sean Connery y incarne le capitaine Marko Ramius, commandant de l’Octobre rouge et donne la réplique, indirectement, au personnage Jack Ryan, interprété par Alec Baldwin.

Dans une ambiance de huis clos, le film fait monter la tension, rappelant ce qu’était la guerre froide au milieu des années 80. Aujourd’hui culte, voici quelques secrets du tournage du film de John McTiernan.

Alec Baldwin comme troisième choix pour Jack Ryan

Dans un premier temps, la production avait proposé le rôle de Jack Ryan à Kevin Costner. Mais l’acteur préfère donner la priorité à son 'Danse avec les loups'. C’est ensuite Harrison Ford qui est approché. Le scénario lui sera envoyé mais l’acteur estime que son personnage n’a pas une assez grosse présence par rapport à celui incarné par Sean Connery. Ce qui poussera Ford a décliné la proposition. Mais il finira tout de même par jouer Jack Ryan… dans 'Jeux de guerre' et 'Danger immédiat'. C’est donc finalement Alec Baldwin qui hérite du rôle, un peu par élimination.

Sean Connery renseigné par le premier choix

Pour le rôle de Marko Ramius, là aussi, Sean Connery n’était pas le premier choix de la production. A la base, c’est Klaus Maria Brandauer qui devait incarner le capitaine soviétique. L’acteur avait accepté mais doit finalement renoncer à cause… d’une jambe cassée. C’est lui qui soufflera le nom de Sean Connery pour le remplacer.

Un sous-marin jamais dans l’eau

Si une bonne partie du film se passe sous l’eau, le modèle du sous-marin Octobre rouge utilisé n'est en réalité jamais mis à l'eau. Pour donner l’illusion, l’équipe du film l’a suspendu à 12 câbles au-dessus d’une grille. Avec ce système, ils pouvaient imprimer aux sous-marins les mouvements voulus. L'effet sous l'eau est obtenu grâce à un peu de fumée et quelques retouches numériques.

Du russe à l’anglais

Dans l’histoire, Américains et Russes doivent normalement buter sur la barrière de la langue. Mais dans le film, une petite astuce a été utilisée pour contourner ce problème et faire parler les Russes en anglais. Si au début ils parlent bien russe, c’est après une citation, commençant en russe et se terminant en anglais, lue dans un livre qu’ils poursuivent dans la langue des Américains. Ni vu, ni connu !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top