Journée mondiale des enseignants : ces célébrités se tenaient autrefois devant la classe

Cinéma |

Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale des enseignants, nous leur rendons hommage. Proximus Pickx se remémore pour vous des visages familiers qui ont une histoire d’enseignant.

De Proximus

Partager cet article

Sylvester Stallone

Lorsque le célèbre héros Sylvester Stallone a fréquenté l'American College en Suisse dans les années 1960, l'acteur "Rocky" s'est inscrit comme professeur de gymnastique pour avoir un peu plus d'argent de poche. Il a également travaillé comme agent de sécurité dans un dortoir d'étudiants et a vendu des hamburgers sur le campus. C'est à cette époque que son intérêt pour le théâtre s'est éveillé, tant pour le jeu que pour l'écriture. Stallone a ensuite suivi des cours à l'université de Miami, avant de s'installer à New York pour poursuivre son rêve d'une carrière dans l'industrie du divertissement.


Brian May 

Le légendaire guitariste du groupe de rock Queen a été professeur de mathématiques dans un lycée appelé Stockwell Manor à Brixton, un quartier de Londres (aujourd'hui appelé Plantanos College) de septembre 1971 à début 1972. "C'était un énorme défi, mais au final, c'est un travail que j'ai énormément apprécié", a déclaré May dans le Daily Mirror en 1999. "Le plus grand défi était de garder les enfants dans leur siège. Vraiment, ce n'était pas facile. Les mathématiques étaient également considérées comme un sujet très fastidieux. J'ai essayé de rendre la matière aussi intéressants que possible avec des dessins et beaucoup d'exemples".


J.K. Rowling 

L'auteur des livres "Harry Potter" a donné des cours du soir d'anglais au Portugal pendant un certain temps, avant de devenir riche de ses histoires. Peu après la mort de sa mère, elle a répondu à une annonce dans un journal qui cherchait des candidats pour enseigner l'anglais au Portugal. En 1991, elle s'est installée à Porto. Deux ans et un mariage brisé plus tard, elle est retournée au Royaume-Uni. Au cours de son aventure portugaise, elle a été inspirée par l'apprenti sorcier Harry Potter et l'univers magique.

 

Stephen King

L'auteur américain d'horreur Stephen King a commencé après ses études de professeur de langues à la Hampden Academy à Hampden, dans le Maine. Pendant cette période, King a écrit "Salem's Lot" dans sa caravane. "Réussir en classe signifie d'abord attirer l'attention des élèves, puis leur montrer que les règles de grammaire sont en fait très simples", a déclaré M. King au magazine littéraire The Atlantic en 2014. "Pour moi, ils ne devraient pas être trop occupés par des conjugaisons bizarres de verbes. Je leur ai plutôt appris qu'il était beaucoup plus important que le sujet et le verbe soient alignés. "’Keep it simple’ était ma devise." 

 

Hugh Jackman

Avant de se débarrasser de ses ennemis dans le rôle de Wolverine, l'acteur australien Hugh Jackman était professeur de gymnastique pendant un an à la prestigieuse école d'Uppingham en Angleterre. Il a 18 ans lorsqu'il est engagé comme assistant concierge. Ses fonctions consistaient à enseigner la gymnastique et à entraîner des équipes scolaires, ainsi qu'à enseigner l'anglais et l'art dramatique à des étudiants de première année qui n'avaient que quelques années de moins que lui. "Un Australien de 18 ans qui a enseigné l'anglais à une bande d'enfants britanniques", s'est rappelé Jackman en riant à la BBC. 

"Quand j'étais enfant, il y avait beaucoup de super-héros que j’aurais aimé devenir. Mais quand je regarde en arrière maintenant, avec toute l'expérience que j'ai, les enseignants sont les véritables super-héros", a déclaré M. Jackman en 2019, avec l'association caritative de la Fondation Varkey, qui s'est engagée à améliorer les normes éducatives pour les enfants défavorisés. "Ce sont eux qui changent le monde. En fait, j'ai toujours eu le sentiment que la tâche la plus importante au monde est accomplie par les enseignants. Ils valent de l'or pour moi."

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top