Auteur d’un très bon début de saison avec le Sporting Charleroi, Joris Kayembe a vu ses belles performances récompensées par une convocation chez les Diables Rouges. Il y avait très longtemps que les Zèbres n’avaient plus envoyé un joueur en équipe nationale.
Leader de la compétition, le Sporting de Charleroi est en feu en ce début de saison. Et même si les Zèbres marquent un coup d'arrêt après leur partage contre Mouscron, leur élimination en Europa League et leur défaite à domicile dans le derby wallon face au Standard (1-2), ils n’en restent pas moins très solides. Plusieurs individualités sortent du lot dans l’effectif dont Karim Belhocine dispose, et en particulier Joris Kayembe.

Convocation logique
Repositionné comme arrière latéral gauche, le jeune Belge n’a pas mis longtemps à faire oublier Nurio, parti à La Gantoise. Offensif de formation, il apporte énormément sur son flanc tout en étant intraitable sur le plan défensif. C’est forcément un profil qui plait à Roberto Martinez.

Avec la rencontre amicale contre la Côte d’Ivoire (8 octobre, 20h45), le sélectionneur national n’a pas hésité à appeler plusieurs jeunes. La convocation de Kayembe était donc logique, au vue de ses performances en Jupiler Pro League. Le système tactique de Martinez pourrait lui convenir à merveille et offrira une solution supplémentaire à l’Espagnol qui doit surtout compter sur des ailiers offensifs, avec les lacunes défensives que l’on connait.

Une première depuis Mujangi Bia
Mais la sélection de Kayembe chez les Diables Rouges, c’est aussi une belle récompense pour Charleroi. Voilà bien longtemps que les Zèbres n’avaient plus eu un joueur du club sélectionné en équipe nationale.

Le dernier en date, c’était Geoffrey Mujangi Bia. Il avait été appelé en équipe nationale en… 2009, à l’occasion de la Kirin Cup. A l’époque, le sélectionneur national était Vercauteren. Des souvenirs pas vraiment heureux dans l’histoire des Diables Rouges.

Avant Mujangi Bia et lui, 11 autres joueurs avaient été appelés en équipe nationale, dont les plus récents sont Grégory Dufer (3 caps), Rudi Smidts (1 cap) et Dante Brogno (0 cap). Le premier Zèbre à avoir porté la casaque des Diables fut Jules Henriet, entre 1940 et 1949 (15 caps). Joris Kayembe pourrait devenir le 11e Zèbre a être capé. Mais ça, c’est encore Martinez qui en décidera.

Suivez la rencontre amicale entre la Belgique et la Côte d’Ivoire ce jeudi 8 octobre dès 19h50 sur RTL-TVI.