LeBron James : portrait de l’un des joueurs les plus marquants de l’histoire de la NBA

Face à Miami, LeBron James dispute la dixième finale NBA de sa carrière. La neuvième en dix ans avec trois franchises différentes.

Dans une ligue aussi compétitive que la NBA, la régularité de LeBron James au plus haut niveau est exceptionnelle. Cela montre l'impact majeur du joueur des Lakers sur l'équipe au sein de laquelle il évolue. Retour sur le destin hors normes de ce génie du basket.

LeBron James, enfant nomade

Quand Gloria James donne naissance au petit LeBron le 30 décembre 1984 à Akron (Ohio), elle n'a que 16 ans. Son père, un amant de passage, ne reconnaît pas l'enfant et ne jouera aucun rôle dans son éducation. LeBron vit avec sa maman et sa grand-mère dans la maison familiale. Le destin de la famille bascule alors que LeBron a trois ans. Freda, sa grand-mère, est terrassée par une crise cardiaque à l'âge de 42 ans.Propulsée cheffe de famille, Gloria n'a pas les épaules pour assumer ce rôle et le quotidien des James devient de plus en plus difficile. Ils quittent la maison, squattent chez des amis avant de passer d'un appartement miteux à l'autre. LeBron ne va pas souvent à l'école : l'avenir s'annonce sombre pour lui.

Le coup de pouce du destin

C'est le sport qui va permettre à LeBron James de sortir de son quotidien. Pas le basket dans un premier temps, mais le football américain. Déjà très athlétique, il est remarqué par l'entraîneur d'une équipe locale alors qu'il n'a pas encore 10 ans. Très vite, LeBron devient le meilleur joueur de son équipe au poste de running back. Personne ne peut l'arrêter. Mais pour Gloria, le quotidien est trop lourd et elle envisage d'envoyer son fils à New York, chez des parents. C'est alors que Frank Walker entre dans sa vie. Il est le père de l'un des équipiers de LeBron et sa maison est grande. Il propose donc d'accueillir LeBron chez lui pendant la semaine. Chez les Walker, il découvre une structure familiale... et le basket-ball. C'est pour lui une révélation.

LeBron James, une star dès le lycée

Très vite, le talent de LeBron James explose au grand jour et il devient rapidement une attraction locale au sein de l'équipe de Saint-Vincent-Saint-Mary. Les médias nationaux commencent même à s'intéresser à ce phénomène déjà décrit comme le nouveau Michael Jordan. En 2002, il apparaît en une de Sports Illustrated avec le titre « The Choosen One ». L'Élu. Il n'a pas encore 18 ans, mais la pression qui pèse sur ses épaules est déjà énorme.

En NBA sans passer par l'université

LeBron James décide de ne pas s'inscrire à l'université et de ne pas suivre le chemin traditionnel vers la NBA en passant par la NCAA. Il se déclare éligible à la draft 2003. Il ne fait pas de doute qu'il sera choisi en premier. Des accusations de tanking sont fréquemment lancées contre les Cavaliers, mais ce sont en effet eux qui reçoivent le privilège du 1er pick. LeBron James défendra donc les couleurs de Cleveland, à 30 kilomètres de sa ville natale.

LeBron James tient ses promesses

Dès le début de sa carrière, LeBron James est dominant. Nommé rookie de l'année au terme de la saison 2003-2004, il enchaîne avec plusieurs records de précocité la saison suivante. En plus de ses capacités physiques exceptionnelles, il possède un QI basket hors normes et un sens du jeu très développé. Mais sur le plan collectif, les Cavaliers ne parviennent pas à se qualifier pour les play-offs. Ce sera finalement le cas en 2006 et Cleveland passera un tour. En 2007, il atteint la finale pour la première fois. Mais les Spurs sont trop forts, trop expérimentés et San Antonio s'impose 4-0. S'il participe également aux play-offs lors des saisons suivantes, LeBron James ne retrouve plus la saveur si particulière d'une finale.

The Decision

Agent libre au terme de la saison 2009-2010, LeBron James décide de quitter Cleveland pour rejoindre Miami. Cette annonce au cours d'une émission spéciale qui lui est consacrée en prime time est surnommée par la presse américaine « The Decision ». Elle fait l'effet d'une bombe. À Cleveland, on la vit comme une trahison. Au Heat, il évolue aux côtés de Dwyane Wade et Chris Bosh. L'équipe est annoncée comme l'épouvantail de la Conférence Est. Miami atteint en effet la finale, mais s'incline 4-2 contre Dallas. C'est encore raté pour LeBron.

Le titre, enfin !

2012 est l'année de la consécration pour LeBron James. Miami s'impose en finale face au Thunder et LeBron James est élu MVP des finales. LBJ et Miami reconduisent leur titre 12 mois plus tard contre les Spurs. San Antonio prend sa revanche en 2014 en s'imposant 4-1.

Le retour à la maison

Après avoir gagné deux bagues, LeBron James ressent moins de pression. Mais il se sent investi d'une mission, celle de ramener un premier titre à Cleveland. Quand LBJ revient, il rejoint Kyrie Irving, Kevin Love et il emmène dans ses bagages deux anciens équipiers du Heat : Mike Miller et James Jones. Sur papier, c'est plutôt solide... et sur le parquet aussi. Meilleure équipe de l'Est, les Cavaliers affrontent les Golden States Warriors en finale et s'inclinent 4-2. LeBron James vient de perdre sa quatrième finale. Il ne le sait pas encore, mais les Warriors vont lui mener la vie dure pendant quelques années.

Le héros de toute une ville

L'année 2015 est la bonne pour les Cavaliers. Les choses avaient pourtant très mal commencé en finale contre Golden State. Menée 3-1, Cleveland est au pied du mur. C'est là que commence le show LeBron James. Avec 41 points lors des Games 5 et 6, le joueur a changé le cours de la série. Les deux équipes sont à 3-3 et l'avantage moral est du côté des Cavs. Lors du match décisif, LeBron James réalise l'action de sa carrière. Son block décisif sur Andre Iguodala en fin de match permet à Cleveland de s'imposer. L'Élu a accompli sa mission ! L'affiche de la finale est la même au cours des deux saisons suivantes, mais face à l'une des meilleures équipes de l'histoire de la NBA, LeBron James ne peut rien faire.

Ramener les Lakers sur le toit du monde ?

Cette année 2020 est très particulière pour les Lakers, encore plus que pour n'importe quelle équipe. L'accident d'hélicoptère fatal à Kobe Bryant en janvier dernier a profondément marqué la franchise. Proche du Black Mamba, LeBron James aura à cœur de gagner ce titre.En s'imposant face à Miami, les Lakers décrocheraient leur 17e titre, égalant ainsi le record des Boston Celtics. La rivalité est telle entre ces deux équipes mythiques que c'est davantage qu'un point de détail.Dans la course à distance qui l'oppose à son idole Michael Jordan (ce n'est pas un hasard si LeBron porte le n° 23) pour le titre de meilleur joueur de tous les temps, le nombre de finales perdues par LeBron James pèse lourd. Sur les neuf finales qu'il a disputées, il n'en a gagné que trois. MJ a, lui, gagné les six finales qu'il a jouées.

L'homme derrière le joueur

LeBron James est un citoyen engagé. Il n'hésite pas à s'exprimer sur les sujets de société aux États-Unis, comme ce fut le cas récemment avec le mouvement Black Lives Matter. Il avait ainsi réagi à la déclaration du quarterback des Saints Drew Brees quand celui-ci avait critiqué les joueurs qui s'agenouillent pendant l'hymne américain. Il est aussi un farouche opposant à Donald Trump. Quand le président américain avait tweeté qu'il ne regarderait pas la suite de la saison de NBA pour marquer sa désapprobation de voir les joueurs s'agenouiller, il avait répondu avec ironie : « Je pense que la communauté du basket s'en remettra ». Vivez les finales NBA sur Proximus Pickx, via les chaînes d'Eleven Sports

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?