Meat Loaf souffle ses 73 bougies

Pour le 73e anniversaire de Meat Loaf, Proximus Pickx profite de l'occasion pour revenir sur sa carrière... avec ses points forts, mais aussi ses petits temps morts.

Marvin Lee Aday, de son vrai nom, ou Meat Loaf (pain de viande), a dû travailler dur pour le succès international qu'il a connu dans les années 70 et 80. Le chanteur a débuté à la fin des années 60 avec son groupe Meat Loaf Soul qui joua à la première partie de bons nombres d'artistes de renom tels que Van Morrison et Janis Joplin. Plus tard, après avoir changé de nom de groupe, qui deviendra Floating Circus, il fera la première partie des Who, des Stooges et des Grateful Dead ! Bien que ses performances aient été mieux appréciées dans le sud des États-Unis, il n'a guère été pris au sérieux par les grands noms de l'industrie musicale.

C'est pourquoi Meat Loaf décida de briller sur les planches. On se souvient notamment de lui pour ses performances dans les comédies musicales "Hair" et "As You Like It". C'est grâce à ces expériences qu'il fera plus tard appel à un style théâtral sur scène. Il rencontra l'homme qui changera sa vie, le producteur Jim Steinman, lors des auditions de la comédie musicale de Broadway "More Than You Deserve". Les deux hommes s'entendaient très bien et après quelques années, le premier grand succès de Meat Loaf, "Bat Out of Hell", est également devenu son premier album studio. C'est surtout la chanson "Paradise by the Dashboard Light" qui a eu une résonance internationale. Grâce à sa composition, sa structure et sa durée uniques (pas moins de 8,5 minutes !), le chanteur américain a réussi à vendre 43 millions d'albums dans le monde avec cette chanson.

Perte de vitesse

Malheureusement, dans les années qui suivent, le chanteur n'arrive pas à égaler son premier tube. Sa carrière s'est progressivement effondrée, notamment à cause d'un désaccord avec sa maison de disques. Il a refusé la chanson "Total Eclipse of the Heart", écrite par Steinman, pour Meat Loaf. Finalement, c'est la chanteuse galloise Bonnie Tyler qui a été autorisée à interpréter la chanson, avec le succès que l'on sait. Le nombre de singles et de disques à succès diminue de plus en plus, jusqu'à ce que le chanteur se produise principalement dans de petites salles à la fin des années 80.

Pourtant, le Meat Loaf n'abandonne pas. Pendant les vacances de Noël 1990, Jim Steinman et lui travaillent à la production d'un nouveau disque qui devait être la suite de "Bat Out of Hell". "Bat Out of Hell II : Back into Hell" sort pour l'été 1993 et devient immédiatement un succès planétaire grâce à la chanson "I'd Do Anything for Love (But I Won't Do That)". La chanson a atteint la première position des charts dans 28 pays et a reçu un Grammy pour la meilleure voix dans une chanson rock.

Près de ses sous

Bien qu'il soit hors de question de nier le talent de Meat Loaf, le chanteur a fait quelques coups bas. La chanteuse britannique Lorraine Crosby peut en témoigner. Dans la chanson "I'd Do Anything for Love (But I Won't Do That)", Lorraine Crosby chante sur les six derniers couplets. Dans une interview, elle décrit comment elle a été autorisée à faire quelques enregistrements tests pour la chanson sur Sunset Boulevard à Los Angeles. "On m'a fait chanter la chanson deux fois, après cela je n'ai plus eu de nouvelles... jusqu'à ce que six mois plus tard, on me demande s'ils pouvaient utiliser les enregistrements", témoignait Crosby au site d'information britannique ChronicleLive. La chanteuse n'a jamais vu un centime des droits d'auteur de la chanson…

La collaboration avec le producteur Jim Steinman n'a pas toujours été rose non plus. Le fait que Steinman ait enregistré la phrase "Bat Out of Hell" comme marque en 1995 a particulièrement déplu à Meat Loaf. De plus, au début des années 2000, le producteur eu des problèmes de santé, ce qui eu pour effet de ralentir la production de l'album. En mai 2006, une confrontation eut lieu dans un tribunal fédéral de Los Angeles, lors de laquelle Meat Loaf voulut contester l'utilisation de "Bat Out of Hell".

Après une longue médiation de leurs avocats, et après trois mois de négociations, Steinman et Meat Loaf sont parvenus à un accord à l'amiable. Ce dernier nie aujourd'hui qu'un désaccord ait existé entre les deux hommes. "Nous n'avons jamais rompu le lien entre nous ", assurait Meat Loaf.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?