One day, one goal: le missile de Witsel contre le Club de Bruges

Axel Witsel est surtout connu comme un récupérateur exceptionnel. S'il a l'habitude de mettre ses coéquipiers dans les meilleures conditions, le milieu défensif du Borussia Dortmund peut parfois se montrer décisif de la plus belle des manières sur le front de l'attaque. La preuve notamment en 2011 avec le Standard de Liège à domicile face au Club de Bruges.

Bien avant de performer sur la scène internationale avec Benfica, le Zénith Saint-Pétersbourg ou encore le Borussia Dortmund, Axel Witsel a fait ses classes au Standard de Liège en Jupiler Pro League. Formé chez les "Rouches", le natif de la Cité ardente faisait partie d'un trio magique aux côtés de Steven Defour et de Marouane Fellaini qui a offert le premier titre depuis 25 ans au matricule 16 en 2008. Un an plus tard, il en a fait de même sans Fellaini. Lors de sa dernière saison à Sclessin, en 2011, le Diable Rouge a bien failli réitérer encore cet exploit.

Des playoffs de feu

Après avoir arraché péniblement une place dans le top-6, le Standard de Liège n'avait pas vraiment d'objectif en championnat. Les Liégeois misaient davantage sur une victoire en Coupe de Belgique, ce qui s'est d'ailleurs produit par la suite face à Westerlo. Relâchés, les hommes du regretté Dominique D'Onofrio enchaînaient alors les bonnes performances. Seul, Genk, qui comptait une belle avance au début de la dernière ligne droite, parvenait à tenir le rythme.

Après avoir enchaîné 4 victoires de rang, le Standard avait perdu ses premiers points au Club de Bruges (1-1). Les "Rouches" retrouvaient cependant les Gazelles deux semaines plus tard à Sclessin pour poursuivre leur rêve. À l'attaque d'entrée de jeu, les Liégeois butaient tout d'abord sur le vétéran de 39 ans Geert De Vlieger. À la 33e minute, l'ancien portier des Diables Rouges ne pouvait cependant rien sur un coup de génie d'Axel Witsel. Décalé sur le côté droit, le milieu de terrain profitait d'un peu d'espace devant lui pour décocher une fusée surpuissante qui venait se loger dans la lucarne opposée du but brugeois. Un but suffisant pour mettre un peu plus la pression sur le Racing Genk.

Une désillusion avant un départ pour Lisbonne

À la suite de deux nouvelles victoires à Lokeren et contre Anderlecht, le Standard pouvait encore espérer rafler le titre au Racing Genk. En déplacement dans le Limbourg, les Liégeois devaient pour cela l'emporter. Malgré l'ouverture du score d'Eliaquim Mangala, le Standard, qui perdait cruellement Mehdi Carcela dans la bagarre, encaissait l'égalisation à douze minutes du terme et voyait une nouvelle couronne lui filer entre les doigts.

Cinq saisons après avoir fait ses débuts en pro dans son club de coeur, Axel Witsel décidait alors de quitter le bord de Meuse pour rejoindre le championnat portugais et le Benfica Lisbonne. Actuellement au Borussia Dortmund, le chouchou de Sclessin ne manque jamais l'occasion de venir saluer ses supporters et a promis de revenir un jour au stade Maurice Dufrasne. Mais dans quel rôle ?

Revivez ci-dessous la rencontre entre le Standard et le Club de Bruges et le but magistral d'Axel Witsel:

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?