Le contre-la-montre héroïque de Pogacar en trois chiffres

Samedi, lors du chrono de l’avant-dernière étape, Tadej Pogacar a renversé le Tour de France. Le jeune Slovène a réalisé un exploit fantastique en reprenant deux minutes au maillot jaune, Primoz Roglic. Alors que tout le monde croyait à une domination du leader de la Jumbo-Visma, Pogacar a écrasé tout la concurrence. Retour sur sa performance.

C’était écrit depuis le début: le contre-la-montre allait être décisif. Mais plus les jours passaient, plus il était admis que l’histoire irait dans le sens de Primoz Roglic. Tous les observateurs estimaient que le Slovène allait sortir le grand jeu dans l’ascension de la Planche des Belles Filles. Mais les dieux du sport ont décidé de nous jouer un sacré tour.

Alors qu’il partait avec 57 secondes de retard sur le leader du classement, Tadej Pogacar ne s’est pas posé de questions. Le coureur de la formation UAE Emirates est parti comme une balle, sachant qu’il devrait tenir un rythme infernal jusqu’au sommet de la Planche des Belles Filles. Et il l’a fait! Le gamin de 21 ans a signé un temps record, écrasant tous ses autres rivaux. Voici trois chiffres qui prouvent que sa performance est ahurissante.

1 minute 56 secondes

C’est le temps repris par Pogacar à Roglic lors du contre-la-montre de samedi. Pendant trois semaines, le cadet des Slovènes a toujours veillé à rester dans les roues de son compatriote, grand favori. S’il a attaqué quelques fois, il n’a jamais réussi à inquiéter le leader de la Jumbo-Visma, dominateur tout au long de la course. Il s’est donc contenté de rester au contact, en attendant son moment. L’erreur de Roglic est sans doute ne pas avoir chercher à creuser l’écart définitivement avec l’autre homme fort de ce Tour 2020. En 19 étapes, il est parvenu à prendre 57 secondes d’avance sur son dauphin. Samedi, Pogacar lui a mis 1 minute et 56 secondes de débours en à peine 36,2 kilomètres.

C’est surtout dans l’ascension de la Planche des Belles Filles que le jeune coureur a fait une énorme différence. Au pied, Primoz Roglic conservait encore son maillot pour 21 secondes. Mais Pogacar n’a pas faibli dans la montée. Loin de là, puisqu’il a signé le meilleur temps de l’ascension en 16’10’’. Roglic, lui, s’est écrasé, lâchant près de 80 secondes à son compatriote. À quatre kilomètres de l’arrivée, Pogacar prenait virtuellement le maillot jaune. Il ne lâchera plus. 

38 secondes

C’est l’écart qui sépare le deuxième du chrono, Tom Dumoulin (57’16’’), au sixième, Rémi Cavagna (57’54’’). Entre les deux, on trouve Richie Porte, Wout Van Aert et Primoz Roglic. Tous sont des spécialistes de l’effort solitaire et ont livré de splendides performances sur cette 20e étape. 

Mais ils n’avaient pas vu venir Pogacar. Le Slovène a bouclé le chrono en 55’55’’, soit en 1 minute et 21 secondes de moins que Dumoulin, qui pensait certainement gagner l’étape hier. C’est inouï. Pogacar, champion de Slovénie du contre-la-montre, a fait exploser tous ses rivaux.

31 ans après Lemond

L’improbable retournement de situation de samedi rappelle évidemment le duel entre Greg Lemond et Laurent Fignon en 1989. Comme Pogacar, l’Américain avait chipé le maillot au jaune lors de la dernière étape, un contre-la-montre entre Versailles et Paris. Parti avec 50 secondes de retard au classement, Lemond avait progressivement rebouché le trou, jusqu’à reprendre près d’une minute sur le Français. Ce jour-là, Fignon perdait le maillot jaune pour 8 secondes… 

Le jeune Pogacar a réalisé un immense numéro hier. Il n’avait rien à perdre, lui qui avait déjà réussi son premier Tour de France (trois étapes, le maillot blanc); il a tout gagné! Le Slovène de 21 ans succède à Egan Bernal et devient le deuxième plus jeune vainqueur de l’histoire du Tour.

Retrouvez toutes les infos sur le Tour de France via ce lien.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top