Les Red Flames se rendront en Suisse en leaders ce mardi 22 septembre (19h) pour y disputer le sixième match de leur campagne qualificative pour l’Euro 2022.
Les Red Flames n’ont pas manqué leur retour à la compétition vendredi soir face à la Roumanie à Louvain. Les Belges ont étrillé les Roumaines (6-1) dans leur premier match officiel depuis cinq mois, et ce malgré l'absence de leur meilleure buteuse Tine De Caigny. Un triplé de Tessa Wullaert et des buts de Janice Cayman, Elena Dhont et Justine Vanhaevermaet ont permis à la Belgique de poursuivre son sans-faute avec une cinquième victoire de rang, contre une équipe qui lui avait pourtant posé quelques soucis au match aller (0-1).

Mais surtout, cette victoire a permis aux Red Flames de prendre seules la tête du groupe H, les Suissesses ayant été accrochées en Croatie (1-1) et pointant désormais à la deuxième place, avec deux points de retard sur la Belgique.

Un choc au goût de revanche

C’est donc avec un avantage psychologique et comptable que les Belges se rendront en Suisse pour ce qui constituera néanmoins un premier gros test pour les joueuses d’Ives Serneels. Avant leur faux pas en Croatie, les Suissesses avaient elles aussi enchaîné quatre victoires de rang avec un goal average identique à celui des Red Flames.

Il faut dire que les Helvètes ne manquent pas non plus de poids offensif. Mardi, la défense belge devra notamment tenir à l’oeil les attaquantes de Barcelone et du Paris Saint-Germain Ana-Maria Crnogorcevic et Ramona Bachmann, qui ont déjà respectivement inscrit 4 et 5 buts durant cette campagne qualificative. Avec un seul but encaissé en 6 matches, il ne sera pas non plus facile de percer l’arrière-garde suisse.

En cas de victoire en Suisse, les joueuses belges auront déjà un pied à l’Euro, sachant que les premières et les trois meilleures deuxièmes de groupe sont directement qualifiées. Outre l'enjeu de taille, les Red Flames auront une motivation supplémentaire. Elles n’ont en effet pas oublié que ce sont les Suissesses qui les avaient privées de Coupe du monde il y a deux ans en barrages.