Le Sporting d’Anderlecht se déplace se samedi à Waasland-Beveren dans le cadre de la 6e journée de Jupiler Pro League. Sur papier, les Bruxellois partent favoris mais ils ont vécu une semaine bien difficile puisque la Covid-19 s’est invitée dans le vestiaire du RSCA. 

Les Bruxellois n’ont pas pu préparer au mieux cette rencontre puisque durant la semaine, on a appris que Michel Vlap, Peter Zulj et Timon Wellenreuthe ont été contrôlés positifs au Covid-19 et qu’ils manqueront le déplacement à Waasland-Beveren. D’autres tests ont été réalisés et ils se sont révélés négatifs, du moins pour le noyau A. Mais le stress engendré laissera peut-être des marques. De quoi déstabiliser les hommes de Vincent Kompany

Une approche différente


Ces cas de Covid-19 dans le vestiaire du RSCA ont demandé des adaptations aux joueurs cette semaine. Si sur le terrain et au niveau des entraînements, les choses n’ont pas trop changé, c’est plus aux abords des pelouses que des modifications ont dû être faites. 

Les réunions ont été organisées en extérieur alors que les repas ont de nouveau été pris à la maison, comme lors du confinement. Si ces changements peuvent paraître anodins, la vie du groupe à malgré tout été modifiée. Reste à voir si les performances vont être perturbées sur la pelouse. 

Rester accroché au bon wagon

Avec 9 points sur 15, les Mauves, toujours invaincus, occupent actuellement la 6e place du classement et restent à bonne distance de leurs plus proches adversaires pour le top 4 et les playoffs. Un début de saison plutôt positif malgré les perturbations et notamment le départ de Franky Vercauteren comme entraîneur et le nouveau rôle de Vincent Kompany. 

Un nouvel entraîneur qui a fêté son premier succès dimanche dernier face au Cercle de Bruges au terme d’un match assez bien maîtrisé. Un contexte assez encourageant donc avant d’affronter l’avant-dernier du classement et ainsi tenter de lancer une série avec un 6 sur 6. 

Sur papier, le RSCA part favori, mais attention à l'adversaire qui se renforce ces derniers jours. Après un succès en ouverture, Waasland-Beveren a signé un 0 sur 12 tout en voyant son effectif évoluer au fil des semaines avec le récent départ de son capitaine, Maximiliano Caufriez vers Saint-Trond et les arrivées ces derniers jours de Leonardo Bertone et Serge Leuko

Les Anderlechtois ont une bonne occasion de signer un 6 sur 6 et peut-être ainsi enfin lancer leur saison. 

Suivez la rencontre entre Charleroi et le Beerschot ce samedi à 20h45, ainsi que l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android) un nouveau mode « interactif ». Prochainement aussi disponible sur l’app IOS et le web. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.