Big Rom doit attendre la reprise avec impatience. Si la saison 2019-2020 du Belge fut tout bonnement exceptionnelle, elle s’était dramatiquement terminée par un échec en finale de l’Europa League. Mais ce triste final ne doit pas gâcher la meilleure année de sa carrière. La Serie A reprend cette semaine, et connaissant son mental d’acier, nul doute que Romelu Lukaku a l’intention de faire encore mieux.

La dernière fois qu’on a vu Romelu Lukaku en match officiel, il faisait peine à voir. À l’issue de la finale de Ligue Europa perdue contre Séville, le Belge avait quitté la pelouse avant même la cérémonie de remise des médailles. C’est sans doute la frustration qui avait parlé. Outre l’échec d’une finale ou l’Inter partait favori, Lukaku pouvait s’en vouloir d’avoir précipité la défaite des siens. Dans une tentative de dégagement pourtant inutile, il avait dévié le ballon dans ses propres filets à un quart d’heure du terme. Menés 3-2, les Nerazzuris n’avaient pu revenir dans le match, offrant à Séville son sixième titre en C3. 

L’échec était d’autant plus cuisant que Big Rom réalisait une saison presque parfaite avec l’Inter. Deuxièmes de Serie A derrière la Juventus, les hommes d’Antonio Conte avaient fini en trombe la saison 2019-2020, redémarrée en juin: une seule défaite et 32 buts inscrits en 13 matchs. Mais de manière générale, les Interistes ont livré une année exceptionnelle, puisqu’ils n’ont jamais quitté le podium (à l'exception d’une journée). Le titre national leur ayant échappé, l’Europa League était l’opportunité rêvée de décrocher un trophée tant attendu (le dernier remonte à 2010, en Ligue des Champions). Malheureusement, ce n’était pas pour cette fois.

La meilleure saison de sa carrière

On comprend bien la déception de Romelu Lukaku, dont le mental de gagnant n’est plus à démontrer. D’autant plus que l’attaquant fut l’un des piliers des Nerazzuris la saison dernière. Débarqué en provenance de Manchester United, le Belge était arrivé en Italie en quête d’un nouveau défi, et de titres! Antonio Conte le voulait, tant il est fan du joueur. Et le coach italien l’a mis dans les parfaites conditions. Avec, pour résultat, une année des plus prolifiques pour Lukaku: 34 buts et 6 assists toutes compétitions confondues. Le Belge s’est même payé le luxe d’égaler le record d’un certain Ronaldo Nazario de Lima, pour le nombre de goals marqués pour une première saison chez les Interistes.

Pour l'année qui arrive, nul doute que Big Rom aura le couteau entre les dents. Il n’est pas du genre à se laisser abattre, bien au contraire. "Ce qu’il s’est passé en finale m’énerve, mais je vais continuer à me battre. Je n’ai jamais eu un chemin facile dans ma vie, mais cette expérience va me rendre plus fort. Je suis sûr d’une chose, l’Inter n’est pas mort et cette expérience va nous rendre meilleurs", écrivait-il sur Twitter quelques jours après la finale perdue. 

Bien parti pour réitérer l’exploit

Si l’Inter repart sur les mêmes rails que la saison dernière, tout porte à croire qu’ils seront de sérieux concurrents en Serie A. L’équipe déjà bourrée de talents s’est encore renforcée avec les arrivées de l’expérimenté Aleksandar Kolarov et surtout de la pépite Achraf Hakimi. L’association du jeune marocain avec le tandem de choc Lukaku-Lautaro Martinez fait déjà rêver. Encore faut-il que l’Argentin, cité au Barça ou Real, reste à Milan. Romelu pourrait également compter sur le soutien de son compatriote Radja Nainggolan, de retour de prêt à Cagliari.

Au sein de l’armada des Nerazzuris, dirigés par un Conte survolté qui a toute confiance en son attaquant, Romelu Lukaku a tout pour réaliser une saison exceptionnelle.

Suivez la nouvelle saison de Serie A en direct et en exclusivité sur Eleven Sports, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.