Battu à Deinze, qui n'avait pas pris le moindre point jusque là, le RWDM se cherche encore. Peu inspirés offensivement et trop peu rigoureux défensivement, les Coalisés sont loin de répondre aux attentes de leurs supporters après leur victoire initiale face au Club NXT. Mehdi Terki, le médian du club bruxellois, ne se voile pas la face...
 
Comme son équipe, Mehdi Terki cherche encore la bonne carburation, après une saison passée en Grèce. "Je redécouvre un autre football en D1B. J’ai encore une marge de progression pour être à 100 %," explique à la DH le médian, qui ne se voile pas la face devant le maigre bilan de son équipe (3/9) qui ressemble encore à un puzzle en construction. 
 
"Il y a beaucoup de nouveaux joueurs, l’équipe se cherche encore un peu, nous devons encore trouver les bons automatismes. Mais il ne faut pas tirer de conclusions trop vite. Nous n’avons disputé que trois rencontres", plaide t-il"
 
Pour Mehdi Terki, le noyau molenbeekois doit maintenant retrouver une certaine sérénité dans les zones de vérité, au deux bouts du terrain. "Nous avons pris quatre buts au Lierse, un face à Deinze, nous devons encore travailler sur le plan défensif. Mais nous devons également progresser sur le plan offensif. N’oublions pas non plus que Stelvio Cruz est blessé et que Glenn Claes, qui vient d’arriver, devrait nous apporter quelque chose. Il y a de la qualité mais nous devons progresser dans les deux rectangles."