Stats D1B: Brüls revient bien; Ugalde et Mertens montent en puissance

Challenger Pro League |
Après trois journées de compétition, Georges Mikautadze est toujours sans rival au sommet du classement des buteurs. Du côté des gardiens, Berke Özer a gardé ses buts inviolés pour la troisième fois d'affilée. Au classement des assists, ça se bouscule en tête avec 5 joueurs à égalité. faisons le point...
 

De Tagtik

Partager cet article

Georges Mikautadze n'a pas marqué avec le RFC Seraing, ce dimanche, mais son premier poursuivant, Yvan Yagan, est lui aussi resté muet ce week-end. Certains candidats potentiels au titre de meilleur buteur comme Manfred Ugalde (Lommel) ou Lennart Mertens (Deinze) montent progressivement en puissance et ont inscrit leur deuxième but de la saison.
 
Les buteurs 
 
5 buts: Mikautadze (Seraing)
3 bus: Yagan (RWDM)
2 burs: Neven (Lommel), Ugalde (Lommel), Mertens (Deinze), Allach (Lierse Kempenzonen)
 
Westerlo a profité dimanche de la renaissance de Christian Brüls pour battre le leader, Seraing. La plaque tournante des Campinois était à nouveau à 100% après ses envies d'ailleurs et la saga de son éventuel transfert. Brüls a délivré deux passes décisives. De quoi revenir à égalité en tête du classement des assists, où cinq joueurs ont pour le moment signé deux passes décisives en trois matches.
 
Les assists
 
2 assists: Petrov (Lierse), Mikautadze (Seraing), Cejas (Lommel), Brüls (Westerlo), Staelens (Deinze)
 
Autre chiffre remarquable pour Westerlo : l'équipe de Bob peeters n'a pas encore encaissé le moindre but cette saison et le gardien campinois Berke Özer est donc en tête du classement des clean sheets. Anthony Moris (Union SG) s'est retourné pour la première fois cette saison face au Club NXT et suit désormais Özer au classement.
 
Les clean sheets
 
3 clean sheets: Özer (Westerlo)
2 clean sheets: Moris (Union)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top