Villard-de-Lans, là où seuls les grands triomphent

Après une journée de repos bien méritée, la caravane du Tour de France prend la direction des Alpes. De La Tour-du-Pin, le peloton parcourra 164 kilomètres pour rejoindre Villard-de-Lans. Un lieu où quelques épisodes mémorables de l'histoire du Tour ont déjà écrits. Une chose est sûre: le gagnant de ce soir sera un vrai champion!

Eric Vanderaerden (1985)

La légendaire équipe Panasonic de Peter Post a dû attendre la deuxième semaine de course pour enfin décrocher un succès sur la Grande Boucle cette année-là. Son fer de lance Eric Vanderaerden était passé tout près à plusieurs reprises, mais ce n'est qu'à Villard-de-Lans qu'il a pu lever les bras. Le Belge, qui avait remporté Gand-Wevelgem et le Tour des Flandres quelques mois plus tôt, fut le plus rapide lors d'un contre-la-montre d’un peu moins de 32 kilomètres autour de la station de ski. Le vent a quelque peu aidé Vanderaerden ce jour-là. Un peu après son contre-la-montre, il a tourné en défaveur des coureurs. Alors leader du classement général, Bernard Hinault termina deuxième de l’étape à pas moins de 1 minute et 7 secondes de Vanderaerden. Ce dernier enlèvera encore un succès sur le Tour 1985 en s’imposant à Bordeaux.

Pedro Delgado (1987 et 1988)

Pedro Delgado fut un gros client dans les courses à étapes à la fin des années 80 et au début des années 90. Le Tour de France et d'Espagne, en particulier, étaient ses champs de bataille préférés. Il remportera d’ailleurs la Vuelta à deux reprises, en 1985 et 1989. Lors du Tour de France 1987, Delgado et l'Irlandais Stephen Roche se livrent une lutte acharnée. Dans la 19e étape, dont l'arrivée est jugée à Villard-de-Lans, Delgado est le plus rapide, mais c’est Roche qui s'empare du maillot jaune. Un jour plus tard, Delgado lui subtilise, et ne le perdra que lors de l'avant-dernière étape, un contre-la-montre autour de Dijon. L'Irlandais Roche remporte le Tour avec 40 secondes d'avance sur l'Espagnol. La vengeance de Delgado ne se fera pas attendre. Lors de la 12e étape du Tour 1988, qui arrivait au sommet de l'Alpe d'Huez, Delgado s’assure du maillot jaune et ne le lâchera plus. Il asseoira sa position de leader après une victoire dans le contre-la-montre en bosse à Villard-de-Lans.

Laurent Fignon (1989)

Le Tour 1989 est sans aucun doute l’un des plus passionnants de l’histoire, grâce au duel épique entre l'Américain Greg LeMond et le Français Laurent Fignon. Ce dernier semblait avoir définitivement pris le pouvoir dans la dernière semaine, après notamment un beau solo sous le maillot jaune à Villard-de-Lans. Trois jours avant la fin du Tour, son avance sur LeMond était de 50 secondes, mais cela s'est avéré insuffisant pour la victoire finale à Paris. Lors du contre-la-montre de la dernière journée, LeMond est parvenu à refaire son écart et prendre 8 secondes d'avance sur Fignon. Ces 8 secondes constituent le plus petit écart jamais observé entre le vainqueur du Tour et son dauphin.

Erik Breukink (1990)

En 1990, il s’en est fallu de peu pour qu’Erik Breukink devienne le troisième vainqueur du Tour néerlandais après Jan Janssen et Joop Zoetemelk. Au moment d’aborder les Pyrénées, Breukink pointait à une belle deuxième place, juste derrière la grosse surprise Claudio Chiappucci. Le Néerlandais s’était notamment hissé à cette position grâce à une victoire dans le contre-la-montre de Villard-de-Lans. Mais Breukink était connu pour toujours avoir un mauvais jour dans un grand tour, ce qui fut aussi le cas en 1990. La fin des espoirs néerlandais prirent fin à Luz Ardiden. Quelques jours plus tard, Breukink remporta une nouvelle victoire lors de l'avant-dernier de course, en remportant le contre-la-montre qui permit à Greg LeMond de ravir le maillot jaune à Chiapucci pour décrocher son troisième et dernier Tour de France.

Lance Armstrong (2004)

Dans le Tour 2004, Villard-de-Lans est devenu Villard-de-Lance le temps d’une journée. C’est en 2004 que la ville fut pour la dernière fois le théâtre de l’arrivée d’une étape du Tour de France, avec le victoire d’Armstrong au terme d’une étape de montagne longue de 180 kilomètres. Le Texan a remporté son sixième Tour cette année-là, une première dans l’histoire. Il décrochera un septième en 2005, avant que toutes ses victoires lui soient retirés pour dopage.

Retrouvez toutes les infos sur le Tour de France via ce lien.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?