Nouveau ce mois sur Netflix

Millie Bobby Brown magnifique en petite sœur de Sherlock Holmes, Hilary Swank envoyée sur Mars, Sacha Baron Cohen en espion israélien infiltré en Syrie, les adieux à Sheldon Cooper et Tom Holland dans un thriller excitant avec un Robert Pattinson très méchant. Voici les nouveautés sur Netflix !

Away

Dans cette nouvelle série Netflix, nous suivons les aventures du commandant spatial Emma Greene (Hilary Swank) qui laisse mari et fille sur Terre et part sur Mars pour une mission de trois ans. Dans « Away », on parle plus de leadership féminin et des hommes qui ont du mal à accepter une femme en tant que chef. De cette nouvelle norme de la mère travailleuse, qui mène une carrière ambitieuse. Et des doutes que cela peut entraîner chez le commandant Greene, qui hésite plus d’une fois à rentrer sur Terre. Si vous êtes fanas de films et séries sur l’espace, ce n’est peut-être pas la bonne série. Le sujet est clairement plus interpersonnel que spatial. Petit bémol par rapport à la construction des personnages secondaires : on ne sort pas du cliché du Russe méchant et de la Chinoise froide et distante. Deux personnages qui donnent du fil à retordre à Hilary Swank. Heureusement, les talents de l’actrice oscarisée nous font rapidement oublier les quelques faiblesses de la série.
« Away » est disponible sur Netflix depuis le 4 septembre. 

Julie and The Phantoms

La série pour adolescents « Julie and the Phantoms » se présente en 9 épisodes de format court et raconte l’histoire d’une jeune fille passionnée par la musique. Depuis la mort de sa mère, Julie a un blocage. Elle ne joue plus et ne chante plus. Jusqu’à ce que trois fantômes très en forme lui redonnent la force de s’adonner à sa passion. C’est donc une série musicale avec une petite touche de surnaturel. À la réalisation, on retrouve Kenny Ortega (« High School Musical »). Et le résultat est une série feel good aux airs de Disney. Un bon moment de divertissement qui donne le sourire ! On notera la présence au casting de Booboo Stewart, alias Seth Clearwater dans « Twilight ».
« Julie and the Phantoms » est disponible sur Netflix depuis le 10 septembre. 

Enola Holmes

« Enola Holmes » est l'un des films Netflix les plus attendus. Non pas parce qu’il parle de la petite sœur de Sherlock Holmes. Mais bien parce que cette dernière est jouée par Millie Bobby Brown, la célèbre Eleven de « Stranger Things ». Soit un choix de casting hyper « bankable » et tout le contraire d’audacieux. Dans « Enola Holmes », la jeune sœur de Sherlock tente de déjouer une conspiration et de retrouver sa mère disparue le jour de son seizième anniversaire. Et bien évidemment, Millie Bobby Brown est excellente dans ce personnage intelligent et révolté. À ses côtés, on retrouve Henry Cavill (« The Witcher ») en Sherlock Holmes mais aussi Helena Bonham Carter et Sam Claflin. L’histoire est adaptée des romans policiers « Les enquêtes d’Enola Holmes ». Sherlock y joue un rôle plus secondaire et l’héroïne est définitivement féminine.
Retrouvez « Enola Holmes » sur Netflix dès le 23 septembre. 

Work it

Cela faisait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu de sortie de bonnes comédies romantiques autour de la danse. Difficile de faire mieux que « Dirty Dancing » mais « Work It » se défend très bien ! D’abord parce qu’il réunit un bon paquet de jeunes talents : Sabrina Carpenter (« Tall Girl »), Keiynan Lonsdale (« Divergent », « The Flash »), Drew Ray Tanner (« Riverdale »), Jordan Fisher (« À tous les garçons : P.S. Je t’aime toujours »). Ensuite parce que le résultat est dynamique, léger et drôle. « Work it » ne se contente pas d’être une bonne comédie romantique et propose de nombreuses chorégraphies. Quinn Ackerman rêve d’être acceptée à l’Université de Duke. Lors de son entretien, elle comprend qu’avoir de bonnes notes et jouer du violoncelle n’est pas suffisant. Elle se lance alors dans la danse dans le but de gagner un concours local. Le problème, c’est qu’elle n’a absolument pas le sens du rythme et qu’elle est donc très mauvaise danseuse. C’est alors qu’elle rencontre le jeune et beau professeur de danse, Jake Taylor. On vous laisse deviner la suite… 

Ratched - Saison 1

« Ratched », c’est le nouveau bijou de Ryan Murphy (« American Horror Story », « American Crime Story », « The Politician », « Hollywood »). Le scénariste et réalisateur s’attaque à un gros poisson en proposant un prequel de « Vol au-dessus d’un nid de coucou ». « Ratched », c’est une virée dans la vie de la terrible infirmière Mildred Ratched (Sarah Paulson) dans les années 40. Aux côtés de Sarah Paulson, on retrouve Sharon Stone (oui, oui) dans le rôle de Lenore Osgood. L’atmosphère du film est fidèle au réalisateur et possède largement sa marque de fabrique. La série s’attarde sur l’arrivée de Mildred en Californie du Nord où elle trouve un emploi dans un hôpital psychiatrique. Dans cette institution de renom sont pratiquées des expériences cérébrales inquiétantes. Au début de la série, Mildred se montre dévouée et parfaite. Petit à petit, nous allons découvrir les monstres qui la rongent depuis longtemps. 

Le Diable, tout le temps

La dernière production originale de Netflix propose un scénario intrigant et un casting alléchant. Dans « Le Diable, tout le temps », Tom Holland donne la réplique à Robert Pattinson. Adapté du roman de Donald Ray Pollock, ce thriller est l'une des sorties les plus attendues. Tom Holland joue un orphelin hanté par le souvenir de son père (l’excellent Bill Skarsgard). Pour avancer, il consulte un prêtre joué par Robert Pattinson. L’acteur de « Twilight » enchaîne décidemment les rôles d’affreux (« Good Time », « The King », « The Lighthouse »). On est loin du beau gosse Cédric Diggory (oui, Rob a joué dans « Twilight » ET « Harry Potter »). Mais Tom Holland a aussi affaire à un couple assez étrange et un shérif corrompu. Il n’est pas sorti de l'auberge… 
« Le Diable, tout le temps » est à voir sur Netflix dès le 16 septembre. 

The Big Bang Theory - Saison 12

La saison finale de « The Big Bang Theory » est enfin arrivée. Il est temps de dire au revoir à Sheldon et ses amis geeks. Que l’on vous rassure d’emblée, si les dernières saisons étaient plus faibles, la douzième est une réussite. On rit souvent et on se dit que, quand même, ce groupe d’amis va nous manquer. Qui va nous faire rire aux éclats au petit-déjeuner ? Ou nous démontrer que parler Klingon, ça a du bon ? Et surtout, qui aurait cru que cette série si atypique connaisse un tel succès ? Que Sheldon Cooper serait le héros de tant de jeunes geeks ? Bien sûr, cette ultime saison est remplie de nostalgie. Les acteurs sont très mélancoliques et ça se ressent. C’est donc drôle et émouvant. La particularité de ces adieux, c’est que la fin de « The Big Bang Theory » n’est pas due à un désintérêt du public pour la série, mais à la volonté de Jim Parsons (Sheldon Cooper) de passer à autre chose et de s’arrêter tant que c’est encore bon. Il avait bien raison ! « The Big Bang Theory » est l’une des rares séries, à l’instar de « Friends », à ne pas avoir proposé la saison de trop. Et pour ça, on les remercie et on se réjouit de cette saison finale. 

The Spy

La mini-série docu-fiction « The Spy » raconte l’histoire d’un secrétaire israélien qui devient agent secret pour le Mossad et s’infiltre en Syrie. Cette histoire inspirée de faits réels est une adaptation du livre « L’Espion qui venait d’Israël ». L’espion israélien Eli Cohen a été infiltré en Syrie dans les années 1960. Il a pu entrer dans les plus hautes sphères militaires et politiques et participer à des décisions géopolitiques importantes. Pour incarner cet espion, nous retrouvons Sacha Baron Cohen. L’acteur est totalement à contre-emploi dans cette mini-série. 

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?