Que sont devenus ces boys bands belges?

Dans les années 90, ils étaient sur toutes les scènes du pays. Mais que sont devenus les boys bands les plus célèbres de notre pays? Proximus Pickx a mené son enquête.

Get Ready!

C’est incontestablement LE boys band belge des années 90. Des tubes comme 'Diep (zo diep)' et 'Vuur' sont devenus des classiques du répertoire musical flamand. Au 21e siècle, le groupe s'est séparé à plusieurs reprises, ses membres se sont lancés dans de courtes carrières solo mais se sont retrouvés plusieurs fois sur scène. En 2017, ils ont même sorti un nouvel album.

Au début de cette année, Koen Bruggemans a quitté le groupe et a été remplacé par Dimitri Vantomme. Le groupe, lui, continue à se produire. Certains de ses membres, le leader Jimmy Samijn, sont toutefois partis explorer d’autres domaines que la musique.

Boysband

‘Boysband’ fut le pendant de ‘Get Ready!’. Deux ans après la formation du groupe au nom peu original en 1997, le manager Niels William connaîtra à nouveau le succès avec ‘K3’. Le groupe est surtout connu pour son méga hit ‘Blijf aan de schoolpoort staan’. Après le départ de l'un des membres, le groupe a décidé de se séparer en 2001.

Aujourd'hui, seul le chanteur Wim Leys qui est toujours actif dans le monde de la musique. Au cours des deux dernières années, il a sorti quelques albums solo en néerlandais, qui n’ont pas connu un très grand succès. Björn Rosier, lui, s’est essayé un temps à l’anglais, sans grand succès non plus. Jeffry de Roeck possède quant à lui sa propre entreprise de construction, tandis que Jo Van den Bosch se produit encore de temps en temps sous le nom de Jo Plezier, mais gagne surtout sa vie en tant que chauffeur de bus.

Good Shape

La formation belge "Good Shape" s’est fait connaître au début des années 90 avec ses premiers singles et s'est établie non seulement dans le pays, mais aussi à l'étranger. En 1996, le groupe a peu à peu commencé à s'effondrer. Sous leur propre nom et parfois en duo, ses membres ont essayé de raviver la flamme, mais sans jamais retrouver le succès d'antan.

Aujourd'hui, le claviériste Koen De Beir dirige un bar-restaurant à Eeklo. Le chanteur David Cantré possède une entreprise de peinture et fut actif pendant de nombreuses années au sein des pompiers.

X!NK

Nous élargissons enfin un peu la définition du boysband avec les quatre garçons de 'X!NK'. Avec leur tube 'De Vriendschapsband' en 2003, ils sont devenus le premier groupe à représenter la Belgique au Concours Eurovision de la chanson Junior. Ensuite, les rockers ont continué sous le nom de 'X!NK' pendant plusieurs années et se sont produits dans de grands festivals de musique. En 2009, ils ont décidé de mettre un terme à l’aventure.

Mais la plupart des membres de ‘X!NK’ sont toujours très actifs sur la scène musicale flamande, sous des noms différents. Le chanteur Jonas Meukens est devenu le tour manager du groupe punk ‘Psycho 44’ en 2011 et se produit avec les groupes ‘Get Off My Shoes’ et ‘The Waiting Game’. Le batteur Niels, le frère de Jonas, joue avec ‘Warhola’, gagnant du Humo's Rock Rally. Avec le guitariste Thomas Valkiers, il a également joué avec ‘The Crackups’. Aujourd’hui, on le retrouve au sein des ‘Double Veterans’ et de ‘Sunpower’. Les quatre garçons n’ont donc certainement pas complètement disparus de la circulation.

Musique Maestro !

Le sport à la une

L'actu cinéma et séries

L'actu esport

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?